© DR

© DR

Réjouissant, Drolatique, Dynamique.

Il est une compagnie à ne pas manquer au festival d’Avignon. Tous les ans la compagnie Marbayassa nous réjouit ; Gibraltar, Les Contes du Faso, Contes sous Le Baobab et bien d’autres restent  gravés dans notre mémoire. Cette année, pour notre plus grand plaisir Guy Giroud adapte L’ avare de Molière à  Ouagadougou.     

© DR

 

La scénographie de  Danielle Poude, Georges Riolo nous transporte en un instant au pays des griots.

Sur le plateau, côté jardin un balafon et un Kora, côté cour un parterre  de calebasses de toutes tailles. 

Dans une belle lumière tamisée, au son du balafon, les vertus et l’importance de la calebasse, nous sont contées.

 

 

"L’argent… toujours l’argent  Valeur intemporelle, la seule pour Harpagon dans sa folie".  G.G

Aujourd’hui Harpagon cachera son trésor dans sa calebasse.

La mise en scène de Guy Giraud fait ressortir le côte burlesque et cocasse de cette comédie de Molière, c’est frais dépoussiéré, un vrai régal.

La musique de Djoufo Traore fusionne avec les mots et nous transporte  à Ouagadougou, c’est magique.

Les costumes de  Danielle "Poude sont d'une belle esthétique.

© DR

Les comédiens Monique Sawadogo, Jules Sogira Gouba, Wilfrid Ouedraoga, Bachir Tassembedo interprètent avec grand brio et talent plusieurs rôles, ils nous enchantent par la justesse et leur jeu et leur gestuelle.

Un joli et dépaysant moment de théâtre qui vous ravira. 

Claudine Arrazat

 

14H20  Théâtre Tremplin  8ter rue Cornue  84000   Avignon   Relâche mercredi
 

Tag(s) : #Avignon 2023, #Critiques