Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les filles aux mains jaunes    de Michel Bellier  Mise en scène : Johanna Boyé

Poignant, Émouvant, Éloquent.

Michel Bellier nous éclaire sur la condition des femmes dans les usines pendant la première guerre mondiale. Histoire peu connue du grand public.

Nous sommes en 1914. Les hommes sont au front. Les usines font appel aux femmes. Quatre femmes d’horizon différent sont engagées dans une usine d’armement qui fabrique des obus.

Julie (perpétuelle amoureuse), Rose (qui attend son mari et élève ses enfants), Jeanne (ancienne couturière, qui cout des robes de deuil) et Louise (militante, suffragette, journaliste)

 

Ce sont les obusettes ou les filles aux mains jaunes car la poudre jaune des explosifs non seulement les empoisonne dans le temps mais colore leurs mains et leurs cheveux.

® Fabienne Rappeneau

Elles sont conscientes de la subordination faite aux femmes, des injustices: "elles sont payées deux fois moins que les hommes". Mais il faut travailler pour faire vivre la famille…

L’arrivée de Louise engagée, combattante, va secouer ce petit monde et les convaincre, les entrainer à se révolter……c’est la naissance du féminisme.

Fabienne Rappeneau

Une grande solidarité va naitre entre toutes, elles découvrent leurs forces dans l’union et le combat.

 La lutte est dure et violente, arriveront-elles à leur fin ?

La mise en scène de Johanna Boyé est vivante, percutante. Le travail à la chaine  est orchestrée , c'est une véritable  chorégraphie.

Les décors, les costumes, la lumière intensifient les émotions.

Fabienne Rappeneau

Les comédiennes : Brigitte Faure, Anna Mihalcea, Pamela Ravassard, Elisabeth Ventura fusionnent avec leur personnage. Elles nous bouleversent, nous ébranlent. Elles interprètent leur rôle avec justesse et grand talent.  

C’est magnifique.

Claudine Arrazat

Costumes : Marion Rebmann / Univers sonore : Mehdi Bourayou

Lumières : Cyril Manetta / Scénographe : Olivier Prost

 

Fabienne Rappeneau

Théâtre Actuel
80 rue Guillaume Puy
84000 Avignon

du 7 au 31 juillet - Relâches : 13, 20, 27 juillet à 10h00

12, 19, 26 juillet à 16h35

Tag(s) : #Avignon 2021, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :