Photos © CieMiranda

Photos © CieMiranda

 Fantastique, Poétique, Captivant.

En 1816, Mary Shelley et son mari, le poète Percy Shelley, sont invités par Byron à la villa Diodati. Un soir, ils font le pari d'écrire un récit le plus effrayant possible ! Mary crée son "Frankenstein", un savant redonnant la vie aux morts. Mais  en tant que femme, elle ne peut le signer.

Notre histoire commence 13 ans plus tard en 1831.

Dans la pénombre, par une nuit froide, une femme nous chante son  histoire tragique, c’est Mary Shelley interprétée par  la comédienne-chanteuse Sylvia Scantamburlo. Sa voix profonde nous transperce. Elle nous confie avoir   perdu des êtres chers, son époux, ses enfants, des amis. Elle retourne à la villa Diodati pour préparer une seconde édition. Se replonger dans cette fiction l’aidera à  panser ses blessures.

Sur le devant de scène, deux hommes, Julien Faure et Thomas Santarelli transportant de gros sacs de toiles dans une brouette,  collectent des parties d’ êtres humains morts. Tous deux échangent quelques propos sordides mais non dénués d’ironie qui nous ravissent.

Ils vont livrer leur butin à Frankenstein incarné avec grand brio par William Mesguich.  Son regard transperçant de « savant  fou » nous glace comme son incontrôlable invention.

Photos © CieMiranda

Côté cour, à l’écart, installée dans un petit salon, une jeune femme, jouée par la ravissante Jessica Astier, écrit une lettre à l’élu de son cœur, Frankenstein.

Thierry Surace, « la créature » jouant entre laideur et profondeur d’esprit, nous interroge.

La mise en scène de Thierry Surace est minutieusement orchestrée, la scénographie  nous plonge dans un univers fantastique voir gothique, les costumes sont d’une belle esthétique, le masque du ressuscité est impressionnant et très expressif.

Cette belle troupe de comédiens, conduit nos pas avec talent et virtuosité dans le cabaret des âmes perdues accompagnés par des chansons originales liées à la  collaboration avec Pierre-François Blanchard (musique) et Yanowski( paroles) du Cirque des Mirages.  C’est captivant, effrayant et superbe.

Claudine Arrazat

Avec : William Mesguich, Thierry Surace, Sylvia Scantamburlo, Jessica Astier, Thomas Santarelli, Julien Faure

Chansons originales : Yanowski (textes) / Pierre-François Blanchard (musiques) / Scénographie : Bastien Forestier / Costumes : Alice Touvet et Sonia Bosc / Masques : Jean-Baptiste Nallino
Production : Compagnie Miranda. Coproduction : Théâtre de la Cité. Diffusion : Artistic Scenic – pierrick.quenouille@artisticscenic.com
Avec le soutien du Conseil régional SUD PACA, du Conseil départemental des Alpes-maritimes et de la Ville de Nice

 Image © Jessica Astier
Photos © CieMiranda

14h   relâche Jeudi Théatre du Balcon 38 rue Guillaume Puy Avignon

Théâtre du Balc

 

 

Tag(s) : #Avignon 2023, #Critiques