Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

© Axelle de Russé

© Axelle de Russé

Pétulant, Fracassant, Éloquent.

Quel plaisir d’applaudir cette  magnifique troupe de jeunes comédiens !

L'écriture et la dramaturgie de Kevin KeissJulie Berès, Lisa Guez avec la collaboration d’Alice Zeniter ont été élaborées suite  la rencontre avec des jeunes de divers horizons. De pays et de cultures différentes (Picardie, Congo, des Comores…), de hobbies divers (sport, breakdance, hip-hop, danse classique).

© Axelle de Russé

 

Ces jeunes garçons pleins d’incertitudes, d’inquiétudes et d’une grande générosité se questionnent sur leur devenir d’homme, leur virilité, leur sexualité, leurs différences, leurs désirs profonds et leurs choix de vie.

 

Comment se construire dans ce monde en évolution qui n’est plus celui de leurs aïeux où les traditions et le patriarcat étaient incontestables.

Tous veulent avoir leur propre ‘identité’ non celle de leur père et bannir les clichés masculins.

Que veut dire être : Un mec bien ? Être un homme fort ?

Quels rapports avoir avec l’amour ?

Comment vivre sa paternité ? Comment investir professionnellement?

Accepte-t-on toujours les différences de milieu, de religion ou d' orientations sexuelles ?

Des échanges pleins d’accrochages et d’escarmouches  se produiront avec beaucoup ironie, parfois cassants et acides les uns envers les autres. Romantiques, poètes et tolérants à leurs heures, ils savent aussi être machos et un peu tranchants mais avec un certain humour. 

« Les garçons de La Tendresse ont souvent dû se mentir à eux-mêmes pour se sentir appartenir au « groupe des hommes », pour correspondre à une certaine « fabrique du masculin ». » J.B

© Axelle de Russé

La mise en scène est magnifiquement orchestrée, dès le premier instant nous sommes happés par leur fulgurante énergie, les comédiens envahissent l’espace scénique dans une chorégraphie époustouflante.

Les scènes se succèdent avec un dynamisme fracassant. Hip Hop remarquable , breakdance impressionnante et assez inhabituelle, un solo sur les pointes rarissime pour un danseur, une gestuelle fracassante et étourdissante intercalée par un texte pertinent et perspicace.

Nous ressentons une grande implication des comédiens, ils sont totalement investis et engagés de tout leur être dans cette aventure. Bravo.

Nous sommes bouleversés par une scène de guerre où les comédiens en uniforme miment des soldats se trouvant  dans un horrible combat.

Tous ces jeunes comédiens sont talentueux et nous émeuvent. Leur gestuelle et leur vitalité nous subjuguent.

© Axelle de Russé

Junior Bosila Banya aka Bboy’ break-danseur’ s’envole dans les airs, il est impressionnant.

Natan Bouzy, danseur professionnel nous épate et nous sidère en dansant sur les pointes avec une grâce renversante.

Naso Fariborzi spécialiste de danse ‘Popping’ est stupéfiante, ses muscles se contractent et se décontractent dans un rythme étourdissant.

Alexandre Liberati nous chavire par la justesse de son jeu. 

Tigran Mekhitarian   beau séducteur nous ravi et nous amuse.

Djamil Mohamed est touchant lorsqu'il  affirme  son refus d’appartenir à ces hommes trop nombreux qui violent les femmes. Il est poignant.

Romain Scheiner agile, joyeux et optimiste malgré la vie pas toujours sympa nous enchante.

Mohamed Seddiki est renversant, il interprète  avec grand brio un jeune homme fragile connaissant peu les femmes.

Spectacle prodigieux et ébouriffant à ne pas manquer.

Claudine Arrazat

 

Écriture et dramaturgie Kevin KeissJulie Berès, Lisa Guez avec la collaboration d’Alice Zeniter  / Chorégraphie Jessica Noita / Référentes artistiques Alice Gozlan et Béatrice Chéramy / Création lumière Kélig Le Bars assisté par Mathilde Domarle / Création son et musique Colombine Jacquemont
Assistant à la composition Martin Leterme / Scénographie Goury / Création costumes Caroline Tavernier et Marjolaine Mansot / Régie générale création Quentin Maudet / Régie générale tournée Loris Lallouette / Régie plateau création Dylan Plainchamp / Régie plateau tournée Amina Rezig et Florian Martinet
Régie son Haldan de Vulpillières / Remerciements à Florent Barbera, Karim Bel Kacem, Johanny Bert, Victor Chouteau, Mehdi DjaadiElsa Dourdet, Emile Fofana, Anna Harel et Nicolas Richard pour leurs précieuses collaborations.

Le décor a été construit par l’Atelier du Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique-Nantes

Bouffes du Nord
37 bis, bd de la Chapelle 75010 Paris

du 4 au 22 mai 2022     Du mardi au samedi à 20h30
Matinée le dimanche 15 et 22 mai à 16h00

Tag(s) : #Th Bouffes du Nord, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :