Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’ai rêvé la révolution TQI  du 5 au 16/02

La lutte, la solidarité et la non-violence  féminine.

Catherine Anne nous dresse de beaux portraits de femmes.

 Olympe de Gouges  vivant ses deniers jours, prisonnière mais  toujours pleine de convictions et d’espoir.

La  mère du soldat, soldat responsable de la prisonnière. C‘est une femme du peuple, humaine, généreuse, ayant une grande intelligence de cœur.

Une complicité va se lier entre ces deux femmes luttant contre la violence et la domination  des hommes.

 

 

A travers l’histoire d’Olympes de Gouges grande figure féministe de la révolution française. Guillotinée en1793.

Ayant renommée:

                                  La   Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

                                  en  Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne,

**« La femme a le droit de monter à l'échafaud, elle doit avoir également le droit de monter à la tribune » écrit elle en l’honneur de Marie Antoinette.

 

 

Catherine Anne nous raconte une histoire bien contemporaine :

Grand nombre de femmes à travers le monde d’aujourd’hui luttent pour exister et imposer leurs idées contre le despotisme des hommes.

Malheureusement il existe encore  trop de jeunes « soldats » endoctrinés dans des idées folles et fermant les yeux devant la violence et l’intolérance.

 

 

Le décor est sobre, un simple miroir sépare l’univers de la prisonnière et de la mère. On entend  le  bruit des clés et le grincement des portes de prison. Cela  nous transporte très vite dans l’atmosphère de cette tragédie à la rencontre des personnages.

 

Les comédiens sont  tous émouvants, j’avoue avoir été vraiment transporté  par Luce Mouchel dans le rôle de la mère.

Catherine Anne : mise  en scène et la prisonnier

 Luce Mouchel : La mére

 Morgane Réal : la jeune femme

Pol Tronco : le soldat

 

 

 

 

  Edition Actes Sud-PapiersTexte mise en scène : Catherine Anne

Co-mise en scène : Françoise Fouquet

Avec : Catherine Anne -La prisonnière

Luce Mouchel -La mère

MorganeReal -La jeune femme

Pol Tronco -Le jeune soldat

Dramaturgie : Pauline Noblecourt

Scénographie : Élodie Quenouillère

Création costumes : Alice DuchangeCréation

son : Madame MiniatureCréation

lumière : Michel Theuil

Maquillage, coiffure : Pauline Bry

Assistante scénographie : Nathalie Manissier

Assistante son : Auréliane Pazzaglia

Assistante lumière, vidéo : Anne-Sophie Mage

Construction décors : Christian Filipucci

Régie générale : Laurent Lechenault

Stagiaire costumes : Julie Carol Frayer

Tag(s) : #Th des Quartiers d'Ivry, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :