Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©  Marie Charbonnier.

© Marie Charbonnier.

Touchant, Réjouissant, Drolatique.

Irène, la mère de Philippe est un tant soit peu originale, c’est une artiste-peintre-féministe. Planifier sa propre veillée mortuaire de son vivant pour la cinquième fois, n’est pas coutume !

Philippe est dans tous ses états, les embouteillages l’ont retardés et il doit tout organiser : recevoir la famille, les amis, mais aussi restaurer ce petit monde correctement.

© Marie Charbonnier.

Tâche difficile, Philippe est un peu trop pointilleux, facilement irritable et pas très tolèrent avec les autres, surtout envers Nicolas son fils qu’il traite de mollasson.

Les invités arrivent, sa femme, Nathalie, qui doit apporter quelques provisions est très en retard, le curé se fait attendre, Irène l’exaspère…

Philippe est excédé, il craque et pour clore le tout, son nerf sciatique le titille…

Avec grande vitalité, Thibaut Gonzalez nous conte cette soirée un peu rocambolesque.

A travers sa gestuelle, ses mimiques, les différentes intonations de sa voix, Thibaut Gonzalez fait vivre sous nos yeux : Philippe, Nicolas, Irène, le curé ainsi que les membres de la famille, les amis et voisins venus rendre un dernier hommage à Irène. 

Le texte de Benoît Coulomb et Thibaut Gonzalez drolatique, pétillant et émouvant. "Nicolas fait un hommage à sa grand-mère Irène qui fait monter les larmes aux yeux". ce texte, nous interroge sur notre rapport aux autres, à la famille, aux parents, aux enfants...

Sommes-nous à l’écoute de nos proches ?

Sommes-nous capables de nous remettre en questions ?

Sommes-nous suffisamment tolérants ?

 

© Marie Charbonnier.

Philippe lui, va se remettre en question suite aux divers évènements de cette soirée.

Les dernières scénettes sont émouvantes et remplies d’amour et de tendresse.

Thibaut Gonzalez après nous avoir fait rire, nous émeut au plus profond de nous-même avec grand talent.

La mise en scène de Marie Lelong est orchestrée avec dynamisme.

La scénographie nous permet d’imaginer agréablement  l’appartement d’Irène où Jacques Brel règne avec ses contemporains. La création lumière de Sébastien Roman  intensifient les émotions.

Thibaut Gonzalez nous entraine avec brio et dynamisme dans cette soirée familiale.

Claudine Arrazat

Durée 1H10

Du 7 nov au 19 déc. tous les lundis à 19H30   

Théâtre Montmartre  Galabru 4 rue de l' Armée d'Orient 75018

Tag(s) : #Th Galabru, #Avignon 2019, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :