Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 © einesichtweise-

© einesichtweise-

Onirique, Poétique, Symbolique.

Mais où se trouve donc Paco ? Que lui arrive-t-il ?

Il voyage dans un pays étrange, sur une route vers l’au-delà.

Paco hésite, doit-il continuer sa route ou rebrousser chemin et retourner à la vie ?

Au cours de ce voyage, Paco rencontre de multiples personnages :

Un âne qui lui mord les fesses pour lui rappeler  la vie.

Son fils Uriel qui le rassure.

Une Petite fille Zoé qui souhaiterait l’avoir pour père.

Une jeune femme étrange qui aimerait errer en sa compagnie.

© einesichtweise-

Chacun lui donne son avis, ceux qui sont en vie, ceux qui préfèrent mourir, ceux qui veulent naître et venir au monde, ceux qui sont morts.

Mais Paco que doit-il décider ?

Dans cet entre-deux monde, Paco se sent bien, il est serin.  

C’est un dilemme difficile. Qui écouter? Qui croire?

Mais son propre corps lutte, se bagarre  et veut retourner à la vie.

 

 

A travers ce conte, Paco prend un temps pour se poser et penser sa vie passée et peut-être future. Faut-il la continuer ou la terminer?

La scénographie de Stéphanie Mathieu est sobre et astucieuse, dans un jeu d’ombre et de lumière, un plateau tournant conduit soit vers l’au-delà, soit remonte le temps vers la vie. Des chemins lumineux mènent  vers l'une ou l'autre issue, c'est trés symbolique.

Les lumières Éric Marynowe  et  la musique interprétée par Théo Ceccaldi [violon], Manon Gillardot [violoncelle], Roberto Negro intensifient les émotions.

Le sujet du passage de la vie à la mort est traité avec poésie et délicatesse mais un peu plus de dynamisme et de vitalité seraient de bon aloi.

Spectacle poétique, philosophique et onirique pour les petits-grands qui nous émeut et nous questionne.

Claudine Arrazat

Création novembre 2020

© einesichtweise-

Avec : Dominique Laidet Lou Martin-Fernet Martine Maximin Jonathan Moussalli Najib Oudghiri

Texte :Nathalie Papin Mise en scène :Émilie Le Roux Assistanat mise en scène :Fanny Duchet Régie générale & plateau :Bérénice Giraud Création & régie lumière :Éric Marynower Création & régie son :Gilles Daumas Direction musicale – bande son :Roberto Negro Interprétation musicale :Théo Ceccaldi [violon], Manon Gillardot [violoncelle], Roberto Negro [piano], Valentin Ceccaldi [conseil] Enregistrement & mixage : Mathieu Pion Avec la participation de : Maëlle Guichard, Augustin Moreau Création vidéo :Pierre Reynard Création masque : Mario Broutin Costumes :Laëtitia Tesson Scénographie :Stéphanie Mathieu Réalisation scénographie :Nicolas Picot & Ateliers de décors du TMG, Pierre Ploteau Administration & production :Danaé Hogrel Action artistique & production : Tania Douzet Communication & production : Marika Gourreau

[ DURÉE 1H00 || ÂGE DÈS 10 ANS

Les veilleurs [compagnie théâtrale] est conventionnée par : la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble, et soutenue par : le Département de l’Isère, la Spedidam. Crédit photographique : @einesichtweise.

Tag(s) : #TH de La Ville, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :