Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©Photo Giovanni Cittadini Cesi

©Photo Giovanni Cittadini Cesi

Poétique, Bouleversant, Magnifique.

Jérémy Lopez  nous fait découvrir avec un époustouflant talent la vie tourmentée de Max Linder (1883-1925) à travers un texte magnifique, profond, poétique et empreint d'une  douce philosophie écrit par Stephane Olivié Bisson

Merci à tous deux de faire revivre la première star du cinéma, tombée aujourd’hui dans l’oubli. Sa famille à détruit la majorité de ses films ( sur 500 films, il n’en reste qu’une quinzaine) . A Saint-Loubès, son village natal, son nom est absent de sa pierre tombale. Heureusement, un cinéma sur les grands boulevards porte son nom mais le connaissons- nous?

« il est dit qu’à la mort d’un acteur il ne reste rien, que du sable.. »

©Photo Giovanni Cittadini Cesi

Dans fond de son tombeau, Max va ressusciter pour conter l'histoire de sa vie  à sa fille Maud qu’il a laisser orpheline à 16 mois ainsi qu’à Ninette sa jeune épouse qu’il entraina avec lui dans la mort, .

Max nous fait découvrir son enfance pas toujours très « rose », son ascension dans le monde du spectacle, son succès, sa rencontre avec les grands, ses déboires, sa persévérance, sa jalousie…

Une vie tumultueuse, entre ombre et lumière d’un homme talentueux et passionné.

La mise en scène de Stéphane Olivié Bisson est orchestrée avec minutie, modulée en affinité avec les lumières de Bertrand Couderc et la musique d’Éric Capone, ce tempo ainsi que la scénographie harmonieuse d’Erwan Creff intensifient les émotions.

©Photo Giovanni Cittadini Cesi

Seul sur un plateau désert devant un grand écran, Jérémy Lopez incarne avec une justesse et un incroyable talent cet homme qui a inspiré Chaplin et qui a été en haut de l’affiche quelques années avant d’être oublié.

Jérémy Lopez nous éblouit, nous captive, nous amuse, nous bouleverse, il rayonne sur scène, nous enthousiasme et nous fascine. Quel talent !

Sa gestuelles, ses mimiques, son regard ne font qu’un avec ses mots qui s’envolent et nous vont droit au cœur.

Max Linder est là, sous nos yeux.

Un texte remarquable et une mise en scène dynamique de Stéphane Olivié Bisson, l’interprétation magistrale de Jérémy Lopez ne peuvent que vous réjouir.

Courez vite au théâtre du Rond-point.

Claudine Arrazat

©Photo Giovanni Cittadini Cesi

Jérémy Lopez (De La Comédie-Française

Scénographie Erwan Creff

Lumières Bertrand Couderc

 Vidéo Kristijonas Dirse

Musique Originale Éric Capone

Régie Générale Allan Hové

Théâtre du Rond-point 2Bis Av. Franklin Delano Roosevelt, 75008 Paris

20 Septembre – 9 Octobre 2022, 20h30 Dimanche, 15h30 — Relâche Les Lundis Et Le 1er Octobre

Tag(s) : #Th du rond point, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :