Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©DR

©DR

l’affaire Steinheil autoportrait d’une femme qui dévorait les hommes

 Réjouissant, Amusant, Pétulant.

Marguerite Steinheil demi mondaine, épouse du peintre Adolphe Steinheil, est connue pour avoir été la maitresse de Félix Faure mort dans ses bras en 1899 dans le lit de l’Élysée. En 1908,  elle est soupçonnée du double meurtre de son mari et de sa mère, toutefois, les versions changeantes de Marguerite font douter la police. Finalement elle est acquittée et se réfugie  en Angleterre où elle épouse Lord Scarlet et devient Lady.

Bonimenteuse et extravagante, le mystère règne sur sur sa culpabilité.

Va-t-elle nous révéler la vérité ce soir ?

Photos Olivier Bohin

Un journaliste vient lui rendre visite dans sa demeure anglaise pour essayer de lui faire avouer ses frasques...

La ‘ Sarah Bernard des Assises’, le reçoit  dans sa cuisine où elle aime cuisiner en compagnie de sa soubrette. Toutes deux élaborent  “Les écrevisses à la Présidente” plat favori de Félix Faure. Pour bien réussir ce plat, n’oublions pas qu’il faut châtrer les écrevisses pour avoir une sauce succulente. La démonstration est cocasse...

Pauvre journaliste coincé entre les recettes de cuisine et les élucubrations de Marguerite futée, coquette et désinvolte et parlant sans détour.

Marguerite quelque peu provocatrice, nous conte avec hardiesse et désinvolture sa vie tumultueuse et extravagante. Nous nous amusons de son  langage pittoresque et imagé. Ses recettes sont  remplies de métaphores croustillantes.

La description de la montée des blancs en neige pour sa tarte aux citrons est pleine d’allusions coquines, cela fait rire les spectateurs mais déconfit quelques peu l’inspecteur.

Va-t-il abandonner la partie ou réussir à avoir les aveux de Marguerite?

Mystère...

La mise en scène de Vincent Messager  est dynamique et minutieusement orchestrée.

Le texte de Christian Siméon nous tient en haleine et nous fait découvrir un personnage hors du commun.

Les Costumes et la scénographie sont esthétiques et harmonieux.

©DR

 

Andréa Ferréol campe avec brio cette courtisane pleine de vitalité, au caractère affirmé, joyeuse, aimant les hommes et les dévorant qui nous réjouit et nous amuse en nous contant son histoire...

 

 

Vincent Messager interprète avec talent ce journaliste éberlué face à tant  de fantaisie,  d' inconséquences et de folie.

Pauline Phelix   par sa gestuelle, ses mimiques et ses chansonnettes nous ravit et nous séduit,

C’est gai, croustillant, fougueux, nous passons un moment réjouissant en compagnie de talentueux comédiens.

 Merci à tous

Claudine Arrazat

Avec:Andréa Ferréol / Pauline Phelix / Vincent Messager ou Erwin Zirmi

Lumières Thierry Ravillard / Costumes : Olivier Pétigny  / Bijoux : Philippe Ferrandis / Chorégraphies  Mado Cervellon / Arrangements musicaux : Cécile Goubert / Direction musicale : Morgane Touzalin-Macabiau / Décors : Les ateliers LET / Eventail : Frédérick Gay / Accessoires alimentaires iviane Blatgé / Production Les enfants terribles.

Durée du spectacle : 1h25

Festival Off Avignon au LE CHIEN QUI FUME  

du 7 au 30 juillet  avril 2022 à 17h00  LOCATION : 04 90 85 25 87 - www.chienquifume.com 

Tag(s) : #Avignon 2022, #Th. Studio Hebertot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :