Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

©Gabriela Cais Burdmann

©Gabriela Cais Burdmann

Jacques Vincey metteur en scène et directeur du CND de Tours confie la programmation de ce festival 'Jeune création contemporaine  internationale' à cinq jeunes comédiens issus de Centres Dramatiques Nationaux et reçus au CND pendant 2ans dans le cadre du dispositif « place de longue date ».

Une douzaine de troupes de jeunes comédiens sont choisies en fonction de leurs projets et de leurs talents. Cette année des compagnies françaises (Tours, Montpellier, Paris et Dijon) ainsi que des compagnies internationales (Belgique, Catalogne et Brésil) sont élues.

La programmation ouvre sur des projets innovants, variés, audacieux et prometteurs.

D’autre part de jeunes lycéens sont invités à assister à ce festival pour se plonger dans le monde de la jeune création théâtrale internationale.

L’idéal est d’assister aux 12 spectacles tous sont assez séduisant et attrayants.

Voici un petit échantillon de mon passage le 26 Mars

Photo damien_poisson

Photo damien_poisson

 Coxboy   Conception et mise-en-scène de Delphine De Baere

Loufoque, Drolatique, Dynamique

Sous une chaleur torride, quatre cowboys tentent de trouver un sens à leur vie.

Dans la pénombre, la bise souffle nous sommes transportés dans un univers un peu effrayant.

Photo Damien_Poisson

 

Un rayon de lumière apparait Joe la Botte un drôle de cowboy dont le chien Doggy a mystérieusement disparu comme d'ailleurs son chapeau et une de ses bottes,  nous annonce qu’il va bientôt se passer quelque chose……

 

Nous sommes dans un désert au sol recouvert d’écorces de cacahuètes où règne une chaleur torride. C’est dans cet enfer que vit  Joe la Botte en compagnie de trois autres  cowboys, Job fulminant contre la société, George parlant à tort et à travers pour combler le vide  et Mickie  souhaitant se sauver de cet univers mais sans oublier la corde qui la relie à celui-ci!

Tous quatre espèrent qu’il va se passer quelque chose dans ce désert hostile …

Photo damien_poisson

A attendant ils s’ennuient. Pourquoi ne pas imaginer l’enterrement de l’un deux et répéter le rituel final….

C’est cocasse, dynamique et farfelu. Pour clore au désœuvrement ils se chamaillent, ils nous amusent de par leurs jeux et leurs gestuelles.

Un évènement va-t-il surgir ?

Trouveront-ils un sens à leur vie ?

Si la curiosité vous titille,  courez  leur rendre visite....

Mickie est époustouflante, elle nous enchante par l' agilité de sa gestuelle et la justesse de son jeu.

Joe est désopilant et  nous amuse en  se lamentant crûment  sur la bêtise humaine les fesses plongées dans une bassine.

Georges nous réjouit par ses acrobaties.

Joe est un super cowboy avec un accent qui n’existe pas!

C'est uns spectacle divertissant remplit de petits tiroirs……

Les comédiens Delphine De Baere, Bastien Montes, Boris Prager, Damien Trapletti, Eléna Doratiotto (en alternance avec Gwendoline Gauthier) nous ravissent.

Claudine Arrazat

 

Calendrier de tournée  21MAI  2022 aux Halles de Schaerbeek à Bruxelles

Assistante mise-en-scène: Nicole Stankiewicz  / Régie & Création lumière : Vincent Griffaut / Régie Lumière : Laurie Fouvet / Aide costumes : Camille Freychet / Photographe : Raphaël Gilles / Production déléguée : Festival de Liège / Reprise de production : Bleu Pétrole / Coproduction : CAPT Aide à la création 1er projet dela Fédération Wallonie Bruxelles / ccueils en résidence : L’ESACT (Liège), Le théâtre des Doms (Avignon), Le théâtre national de Bruxelles, festival FACTORY (Liège) Soutiens / Françoise Bloch, Arsenic 2, Îles ASBL Artist Project, / La SCOPART, Le festival de Liège - Factory, La chaufferie Acte 1 /Administration & diffusion : Bleu Pétrole

Photo Marie Petry

Photo Marie Petry

37 heures       Texte et interprétation Elsa Adroguer

Bouleversant, Poignant, Éloquent

Elsa Adroguer nous conte l’histoire de Camille, jeune fille abusée à 16ans par un homme plus âgé, un calvaire qu’elle subira pendant 5 ans et durant lesquels elle sera successivement violée et séquestrée. Ce spectacle fut créé d’après une histoire malheureusement vraie.

Construit autour de 37 épisodes, Elsa Adroguer retrace avec grand brio l'histoire traumatisante et  bouleversante de  Camille entre 16 et 32 ans .

Photos mariepetry

 

A travers des flash-back successifs, nous découvrons une adolescente mal dans sa peau qui fut éblouie dans un premier temps par la séduction d' un homme plus âgée, puis désabusée et terrorisée sous son emprise.

 

 

Camille nous conte le cheminement de ce calvaire avec une grande véracité, elle ne cache point les propos ignominieux et humiliants de son bourreau, c’est déchirant.

Elsa Adroguer interprète avec talent et justesse plusieurs personnages dont sa mère, son bourreau, une avocate et Camille à différents âges.

C'est un spectacle éloquent et poignant qui devrait être vu par les adolescentes.

Claudine Arrazat

A savoir :

Elsa Adroguer explique avoir fait une formation sur les questions de violences sexuelles, avoir fait des recherches sur l’adolescence pour comprendre la question de l’emprise

A noter qu’autour du spectacle, Elsa Adroguer propose par ailleurs des ateliers de sensibilisation à destination de publics scolaires

Avec les voix de Franck Mouget, Céleste Mouget, Philippe du Janerand et Sylvain Galène

Calendrier de tournée: 31 mars  2022 Théâtre Beaumarchais à Ambroise (37) / Octobre 2022 Bateau Ivre  à Tours festival Ladies (37) / 13 Octobre 2022 Théâtre de la Tête Noire Saran (41) / 6 Décembre 2022 L'Atrium, Saint Avertin (37)

Compagnie IN LUMEA - Elsa Adroguer / scénographie Valentine Bougouin / création sonore Matthieu Desbordes / collaborations artistiques Pauline Bertani et Mikaël Teyssié / aide à la direction artistique Mikaël Teyssié  / dramaturgie Émilie Beauvais / création lumière Paul Durozey / création vidéo Aurélien Trillot / régie générale Matthieu Fays / régie son Raphaëlle Jimenez et Alexandre Maladrie / régie lumière Matthieu Fays/ Quentin Loyez / administration Nicolas Rotenberg / Un Je-ne-sais-quoi / photographies Marie Pétry / diffusion Claudia Poulsen * Théâtre Hommes de Terre * Laboratoire Robespierre Théâtre Olympia CDNT Direction Jacques Vincey   7 Rue De Lucé – 37000 Tours

Photo Marie Petry

Photo Marie Petry

Variation (copies !)   Texte et mise en scène  Théophile Dubus

Drolatique, Déjanté, Captivant.

Dans un salon blanc et épuré, relevé par quelques touches de rouge et meublé dans le respect total d’une symétrie évidente, Magde et Ludmilla toutes deux vêtues de rouge ‘lisent’ du thé et ‘boivent ' des livres en attendant leur Tante Agathe.

« J’imagine en un instant  les sœurs jumelles de Jacques Demy dans un film de sciences fiction »

Tout en buvant leur thé scrupuleusement et méthodiquement préparé, des révélations abracadabrantes vont surgir.

A – Fidgette est morte ! B – Tu l’as tuée ? A – Je n’en pouvais plus, tous ces baisers, elle était si collante, je n’ai pas voulu lui faire de mal, je l’ai tuée !

Photo Marie Petry

 

Les aveux et les découvertes vont se succéder ; meurtres, mensonges, retournements de situation. Le tout baignant dans un éléphantesque humour. Les tasses de thé vont voler dans les airs, les meubles vont se disloquer…

 

 

Nous allons de surprise en surprise, nous rions de bon cœur, c’est diabolique mais tellement drôle.

Où vont-elles nous mener ?

Les dialogues composés de courtes phrases, de répétitions dans un rythme saccadé sont  l'apanage  de l’écriture jubilatoire de Théophile Dubus.

La mise en scène est magnifiquement orchestrée, la dynamique s’accélère tout au long de cette fiction captivante.

La scénographie de Quentin Bardou toute en symétrie est d’une esthétique raffinée.

La composition musicale  d' Antoine Layère très hétéroclite accompagne avec brio cette fiction.

Les costumes de Marion Montel sont  seyants et éloquents, les lumières de Clémentine Pradier intensifient les émotions.

Blanche Adilon Lonardoni et Jeanne Bonenfant sont excellentes de par leurs jeux et leurs gestuelles  Bravo !

Claudine Arrazat

 

Un projet de, par et pour : Miglé Bereikaité, Jeanne Bonenfant et Théophile Dubus / Collaboration dramaturgique : Miglé Bereikaité / Collaboration artistique et scénographie : Quentin / Bardou conseillé par Analyvia Lagarde / Création lumières : Clémentine Pradier, assistée par Juliette Romens  / Création sonore et musicale : Antoine Layère / Création costumes : Marion Montel / Production : Kelly Angevine / Production : Compagnie FEU UN RAT !

Coproduction : Théâtre de Vanves / Scène / conventionnée d’intérêt national « Art et création » pour la danse et les écritures contemporaines à travers les arts » /

FEU UN RAT ! (Avec majuscules et point d'exclamation), c'est une compagnie de théâtre basée à Tours et née notamment de rencontres faites au Théâtre Olympia. Dirigée par Théophile Dubus, ancien comédien du T°, FUR ! explore principalement le domaine de la comédie et place la clarté, la bizarrerie et la jubilation au centre de son esthétique. Après Truelle (une histoire d'enfant triste), accueilli en 2017 au Festival WET°, Variation (copies !) est son deuxième spectacle.

Tag(s) : #CDN de Tours, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :