Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

©  Nathalie Hervieux

© Nathalie Hervieux

Dynamique, Pétulant, Éloquent, Émouvant.

 

© DR

"Naomi Wallace est une femme de lettres américaine née en 1960 dans le Kentucky. C’est une militante des droits de l’homme.

Ses pièces s’inspirent de situations historiques ; One Flea Spare Londres au XVII ème siècle pendant la grande peste, Things of Dry Hours en Alabama parmi les communistes noirs au début du XXème, In The Heart of America drame de la guerre du Vietnam et du Golfe.

 

Naomi Wallace met en avance des questions sur la différence de classe, le racisme, des étapes de la vie et de la sensualité…

C’est la deuxième autrice américaine rentrée dans le répertoire de la comédie française en 2012 avec Une Puce, Épargnez-La (One Flea Spare) après Tennessee Williams en 2011. "

 

© Nathalie Hervieux

Moi et le silence (And I And Silence) relate l’histoire et le parcours de deux jeunes femmes aux États Unis dans les années 50 où le racisme, la ségrégation et la violence sévissaient fortement.

Jamie et Dee se rencontrent en prison. Bien que ce soit inconcevable aux États Unis dans les années 50 car l’une noire et l’autre blanche, elles deviennent amies.

Jamie et Dee élaborent de grands projets de vie,  lors de leur sortie de prison:

« Elles vivront ensemble… épouseront deux frères… seront femmes de ménage dans la belle société bourgeoise… »

Malheureusement 9ans plus tard, malgré leur enthousiasme, elles découvrent que la vie est peu clémente et même féroce.

Les domestiques doivent se plier aux exigences des maitres arrogants même s’ils sont pervers…

Le regard de la société est intolérant envers les amitiés ‘blanc-noir’.

Le petit personnel est peu payé et la misère règne.

Janie et Dee combattront pour y arriver mais parviendront-elles à réaliser leur rêve ?

 

© DR

Quatre comédiennes pleines de fougue et d’entrain, nous entrainent à travers cette aventure dans une mise en scène dynamique et merveilleusement bien orchestrée de René Loyon.

Des saynètes évoquant Jamie (Sarah Labrin ) et Dee (Morgane Real) adolescentes en prison se liant d’amitié  s’alternent et s’enchainent  avec vitalité et enjouement avec Jamie  (Juliette Speck) et Dee (Roxanne Roux) 9 ans plus tard  vivant dans un petit appartement vétuste, essayant de réaliser leur rêve dans cette Amérique ségrégationniste.

Sarah Labrin et Morgane Real nous amusent et nous apprennent avec gaieté à faire la poussière en chantant et à tenir son chiffon comme un oiseau voletant, elles sont époustouflantes.

Juliette Speck et Roxanne Roux sont bouleversantes dans la scène évoquant le viol subit par Dee.

Toutes les quatre sont émouvantes, pétillantes et jouent avec grande justesse et authenticité magnifiquement aiguillées par René Loyon.

Long chemin et belle vie théâtrale à chacune.

Très beau moment théâtral.

Claudine Arrazat

Dramaturgie : Laurence Campet / Scénographie : Nicolas Sire / Lumières : Laurent Castaingt / Costumes : Nathalie Martella / Musique : Aguirre / Régie générale : François Sinapi / Régie du spectacle : Manon Geffroy

THÉÂTRE DE L’ÉPÉE DE BOIS
 Cartoucherie Route du Champ de Manœuvre75012 Paris

Représentations   Information s Billetterie : 01 48 08 39 74
Du 03 au 20 mars 2022
Du jeudi au samedi à 21h
Samedi et dimanche à 16h30

 

Tag(s) : #Th.de L'Epée de bois, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :