Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 © DR

© DR

Réjouissant, Amusant.

EN 2008 au TGP Christophe Rauck a eu l’ingénieuse idée de donner carte blanche pendant un weekend à de jeunes auteurs de théâtre. C’est à cette occasion que j’ai découvert Denis de Vos ainsi que Wajdi Mouawad et Christophe Pellet auteurs auxquels je suis restée fidèle.

Les pièces de Rémi De Vos concernent souvent  le monde du travail (Kadoc..) ainsi que sur les pérégrinations  du couple (3 ruptures. .)

Son théâtre est toujours plein d’humour, les situations quelques peu absurdes c’est un théâtre réjouissant qui ne manque point de profondeur et de questionnements.

© DR

Dans Beyrouth Hôtel, un écrivain français de théâtre ayant peu de succès attend impatiemment un metteur en scène Libanais. Il élit domicile dans un hôtel de bas étage. Nous assistons à un huis clos entre ces deux protagonistes ;

*Une ravissante, charmeuse et enjôleuse réceptionniste qui ne lit que des magazines et aimerait bien gagner quelques billets en vendant ses attraits à notre héros !

*Un écrivain toujours au téléphone essayant de reconquérir son ex-femme, ne sachant citer que Jean Baudrillard, craignant de mettre le pied dehors de peur de la guerre qui gronde aux alentours et espérant la visite d’un metteur en scène qui il l’espére produira ses pièces……

© DR

 

Elle pétillante et profitant de la vie pour oublier la guerre et lui tristounet, taciturne et abattu…

 

Les dialogues sont directs, courts, mordants, percutants, l’humour ne manque point au rendez-vous, c’est drolatique et quelque peu romanesque.

 

 

Rythmé par la musique d’un vieux juke-box récalcitrant et agrémenté par les danses orientales de notre standardiste, c’est réjouissant.

- Je regarde souvent les télévisions françaises
- Ah
- Il y a eu des émeutes dans les banlieues
- Oui
- C'était sur les chaînes du monde entier
- C'est normal. On adore ça que le monde parle de nous. On fait des émeutes rien que pour ça

- Vous savez ce que je pense ?
- Non
Si vos pièces n'intéressent pas les acteurs connus, c'est qu'elles ne sont pas intéressantes

Nathalie Combat nous séduit de par son jeu et sa gestuelle.

Olivier Douau joue avec justesse cet homme mélancolique et un peu bougon.

 

La mise en scène manque un peu de dynamisme mais nous passons un agréable moment de théâtre.

Claudine Arrazat

 

Programmation à venir

 Du 20 au 23 mars 2022 : Théâtre du Gymnase Marie Bell (75010 - Paris)

 Avril 2022 (2 dates) : Théâtre de l’Adresse (Festival Indépendances – Avignon)

 Du 7 au 30 juillet 2022 : Théâtre de l’Adresse (Festival OFF - Avignon)

 27 janvier 2023 : Théâtre Le HangArt (13004 - Marseille)

Tag(s) : #Th. du Gymnase, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :