Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photo crédit : Laurent Schneegans

Photo crédit : Laurent Schneegans

Captivant, Attrayant, Éloquent.

Quel grand plaisir d’applaudir au Studio d’Asnières, les élèves-comédiens formés par alternance en ce lieu nommé aussi ESCA.  

Léonore Chaix (comédienne et autrice), René Loyon (comédien et metteur en scène) et Igor Skreblin (comédien) les accompagnent pour interpréter La Mouette mise en scène par Paul Desveaux co-directeur de ESCA.

Idée ingénieuse de réunir sur un même plateau la future génération dynamique et bouillonnante et l’ancienne plus expérimentée.

Le résultat est au rendez- vous, les applaudissements en sont témoins.

*ESCA est le premier centre de formation d’apprentis comédiens en France. Entrée sur concours puis formation par alternance pendant 3 ans. https://www.studio-asnieres.com

 

En octobre 1896, à Saint-Pétersbourg, la première représentation de La Mouette fut un échec et en fit perdre la voix  à Véra Komissarjevskaïa grande comédienne qui jouait Nina. Tchekhov n’en fut point ébranlé et deux ans plus tard, le public lui fit  un accueil triomphal au Théâtre d’Art de Moscou.

Aujourd’hui, La Mouette est jouée  dans le monde entier de New-York à Bamako…..

 

Photo crédit : Laurent Schneegans

En été dans une datcha perdue loin de Moscou se retrouvent trois générations.

Kostia notre jeune et beau dramaturge avant-gardiste, Sorine le vieil oncle conseillé d’état fatigué et de santé fragile, Dom un médecin quelque peu arrogant et désinvolte, Chamraïev intendant du domaine un peu bourru, son épouse Andreîvna amoureuse du docteur Dom, Macha fille de l’intendant, mélancolique et amoureuse sans espoir de Kostia, Medvédenko instituteur amoureux de Macha.

Tout ce beau monde attend avec une certaine impatience Irina comédienne à succès, égocentrique et mère de Kostia. Elle est accompagnée de son compagnon Trigorine écrivain à succès.

La pièce commence par une mise en abyme, un théâtre a été construit au fond du jardin, Kostia va présenter sa  nouvelle pièce à sa mère ….

Kostia a écrit cette  pièce pour Nina sa jolie et charmante voisine. IL n'est pas insensible au charme de cette jeune fille qui a passé son enfance prés du lac à rêver en compagnie des mouettes. Aujourd'hui Nina souhaite devenir comédienne….

 

Photo crédit : Laurent Schneegans

 

Rien ne se passe comme prévu. Irina est trop narcissique pour s’intéresser aux autres même s’il s’agit de son fils. Pour  parachever le tout,  Trigorine tombe sous le charme de Nina…

 

 

Nina suivra-t-elle Trigorine à Moscou et deviendra-t-elle comédienne ?

Kostia séduira-t-il Nina dont il est fort amoureux ?

Macha guérira-t-elle de son amour pour Kostia ?

Kostia finira-t-il par avoir du succès pour ses écrits et la reconnaissance de sa mère ?

Trigorine pourra-t-il vivre sans Irina ?

Que va devenir Medvédenko au caractère un peu trop complaisant et amoureux de Macha ?

 

Cette belle équipe de comédiens vous le dira……

Tchekhov nous décrit un monde où tous les protagonistes courent après le bonheur, après l’amour, après leurs désirs parfois inaccessibles.

Un monde où la notoriété et le succès rendent parfois arrogant et égoïste où les passions inassouvies engendrent la souffrance et le désespoir….

Photo crédit : Laurent Schneegans

La mise en scène est vivante, les tableaux s’enchainent avec aisance au son du piano en live.

La scénographie simple et assez aérienne. Quelques arbres pour figurer le jardin avec son salon en fer blanc. Plus tard un intérieur ouvrant sur le jardin par de grandes portes-fenêtres, côté jardin, une grande table parsemée de feuilles sur laquelle trône une machine à écrire, symbolique de l’écrivain…Côté cour un canapé apportant un peu de confort et de chaleur.

Les comédiens nous entrainent avec grand talent dans cette aventure.

Bravo à tous ces jeunes apprentis-comédiens qui feront long chemin, nous ressentons leurs investissements et leur passion.

Simon Cohen, (kostia) envahi l’espace par son charisme, il est émouvant et  poignant.

Milla Nizard (Andréïvna) est saisissante de par son jeu et sa gestuelle.

Héloîse Werther interprète Nina avec justesse, elle nous émeut.

Macha (Fany Otalora) incarne Macha avec talent, elle est touchante.

René Loyon le vieil oncle est bouleversant.

Julien Despont, Alexis Debieuvre, Léonore Chaix, Igor Skreblin, Tristan Pellegrino Vincent Arfa nous  ravissent.

Grand merci à tous.

Claudine Arrazat

Photo CD

Avec

Konstantin Gavrilovitch Tréplev (Simon Cohen) dit Kostia  / Piotr Nikolaïevitch Sorine  (René Loyon ) le vieil oncle / Ilia Afanassiévitch Chamraïev (Julien Despont) l’intendant du domaine.
Pauline Andréïvna (Milla Nizard) épouse de l’intendant / Evguéni Serguéïevitch Dorn ( Alexis Debieuvre) médecin  / Irina Nikolaïevna Arkadina (Léonore Chaix) la sœur de Sorine et mère Kostia  / Boris Alexeïevitch Trigorine (Igor Skreblin) écrivain et amant d’Irina / .Nina Mikhaïlovna Zarétchnaïa  (Héloïse Werther) jeune voisine / Macha (Fany Otalora) fille de l’intendant amoureuse / Sémione Sémionovitch Medvédenko  (Tristan Pellegrino) instituteur  / Iakov(Vincent Arfa) domestique

 Mise en scène et scénographie Paul Desveaux / Traduction André Markowicz et Françoise Morvan / Chorégraphie Jean-Marc Hoolbecq / Costumes Bruno Marchini / Assistante costumes Morgane Ballif / Lumières Laurent Schneegans / Assistante à la mise en scène Fiona Stellino

Le Studio l ESCA d’Asnières / 3, rue Edmond Fantin 92600 Asnières sur Seine / France

Durée 2 heures / À partir de 14 ans  Du 1er au 20 février 2022 - mardi, mercredi et vendredi à 20h, jeudi et samedi à 19h, dimanche à 15h

Tag(s) : #Studio D'Asniéres, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :