Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photo-hl_jparisot-

Photo-hl_jparisot-

Poétique, Magnifique, Émouvant.

Daniel San Pedro crée un spectacle théatro-musical autour de la poésie de Federico Garcia Lorca sur la musique de Pascal Sangla respectant le fait que Federico Garcia Lorca avait une passion pour la musique populaire de flamenco et de gospel.

Daniel San Pedro s’inspire avec grand talent de « La trilogie rurale » écrite entre 1932 et 1936  dénonçant la condition féminine en Espagne

              Noces de Sang, Yerma  et La Maison de Bernarda Alba

Photo-hl_jparisot-

Dans la pénombre du plateau éclairé en son fond par un bouquet de bougies, au milieu des essences d’encens, nous assistons à la veillée funéraire de Bernada.

La musique et les chœurs s’élèvent, c’est magique.

Six comédiennes ou chanteuses mais toutes finalement comédiennes-chanteuses talentueuses Aymeline Alix, Audrey Bonnet, Camélia Jordana, Estelle Meyer, Johanna Nizard, Liv Heym entourent le cercueil de Bernada.

Ces jeunes filles sont partagées entre la peine de la disparition de leur mère et le bonheur d’être enfin libérées de l’autorité matriarcale.

Un immense rideau en dentelle noir orné d’immenses fleurs tel une broderie limitant l’intérieur de la maison se lève, la porte de la liberté est ouverte …

Mais au loin la guerre civile approche, nous sommes au printemps 1936…Année de l’assassinat du poète.

Photo_jeanlouisfernandez

A travers les merveilleux poèmes de la « Trilogie rurale » de Federico Garcia Lorca qui dénonce le sort des femmes  villageoises soumises, les « comédiennes-chanteuses »  nous content leur craintes, leurs angoisses, leurs espoirs et leurs projets. 

 

Les musiciens Liv Heym Violon (solo improvisé) , Pascal Sangla, Donia Berriri Piano (en alternance) , M’hamed el Menjra Guitare, luth (solo improvisé), percussions, contrebasse nous réjouissent.

La création musicale de Pascal Sangla intensifie les émotions et rythme avec finesse et dynamisme les différents tableaux.

Aymeline Alix, Audrey Bonnet, Johanna Nizard comédiennes, Camélia Jordana, Estelle Meyer chanteuses, Liv Heym musicienne,  harmonisent avec brio leurs talents pour nous émouvoir et nous chavirer.

Leurs chants puissants et leurs poèmes poignants viennent nous frapper de plein cœur.

Magnifique et exceptionnel moment théâtral.

Claudine Arrazat

Photo_jeanlouisfernandez

Chorégraphie Ruben Molina / Scénographie Aurélie Maestre / Costumes Caroline de Vivaise / Lumères Alban Sauve / Création sonore Jean-Luc Ristord / Maquillages et coiffures David Carvalho Nunes / Assistant à la mise en scène Guillaume Ravoire / Assistante à la scénographie Clara Cohen / Assistante costumes Magdalena Calloc’h

du 2 au 12 février au Théâtre des Bouffes du Nord
- le 15 février au Figuier Blanc, Argenteuil
- le 16 février à L’Avant Seine, Théâtre de Colombes
- le 17 février au Théâtre Jacques Carat, Cachan
- le 22 février au Théâtre, Scène Nationale de Saint-Nazaire
- le 24 février au Grand R, scène nationale, La Roche-sur-Yon
- le 26 février à La Rive Gauche, Saint-Etienne du Rouvray
- le 7 juin au Festival d’Anjou, Château du Plessis-Macé

 

 

Tag(s) : #Th Bouffes du Nord, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :