Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©-Lionel-Moogin

©-Lionel-Moogin

Burlesque, Éloquent, Poignant.

« Si vous vous installer sur les deux premiers rangs, vous risquez d’être aspergés… » voici une annonce inquiétante…….

©-DR

Dans un premier tableau, éloquent, pittoresque et burlesque, Marina Lézin nous transporte dans un hôpital en 1917 au fin fond de la Russie.

Un jeune médecin juste nommé et inexpérimenté et ayant peu de moyens, pratique des opérations assez sanguinolentes. A travers des scènes loufoques et sarcastiques, on perçoit le désarroi, l'égarement et la détresse de ce jeune homme.

©-DR

 

 

Dans un deuxième temps, comme par magie, la salle d’opération se transforme en abime sombre et ténébreux, nous sommes hypnotisés et ébahis. C’est grandiose.

Malheureusement, c’est à la descente aux enfers de ce jeune médecin  en déroute qui peu à peu est devenu dépendant de de la morphine.

 

 

 

 

La mise en scène de Marina Lézin est remarquable, surprenante, l’image complète et intensifie le texte.

Les comédiens, tous deux de grands talents nous captivent et nous ébranlent.

Brice Cousin nous amuse de par son juste jeu époustouflant et sa gestuelle braque et loufoque.

Paul Tilmont nous chavire et nous bouleverse dans sa chute  vertigineuse, ces mots nous brisent le cœur.

Cette adaptation de Marina Lézin et d’Adéle Chaniolleau de deux textes de Mikaïl Boulgakov : Récits d’un jeune médecin et Morphine est passionnante, éloquente et merveilleusement orchestrée.

Deux récits  quelques autobiographiques. Boulgakov a exercé la médecine entre 1916 et 1920 dans  des conditions assez similaires de notre jeune médecin et a été lui aussi adepte de la morphine.

C’est un passionnant moment de théâtre avec une mise en scène originale, percutante et de fabuleux comédiens.

Claudine Arrazat.

©-DR

Adaptation Adèle Chaniolleau et Mariana Lézin / Dramaturgie Adèle Chaniolleau / Avec Paul Tilmont et Brice Cousin / Scénographie et construction des décors Emmanuelle Debeusscher / Lumières Nicolas Natarianni / Création vidéo Guillaume Dufnerr / Musiques et sons Stephan Villieres / Costumes Patrick Cavalié et Ève Meunier

Administration Bernard Lézin et Nina Torro / Diffusion Clémence Martens et Alice Pourcher - Histoire de...  / <Production et communication Mélanie Lézin / Production Troupuscule Théâtre / Coproduction L’Archipel, scène nationale de Perpignan (66), Théâtre Molière - Sète, / scène nationale Archipel de Thau (34), Théâtre de Belleville à Paris,  / Ville de Cabestany (66), Lycée Agricole Federico Garcia Lorca à Théza (66).

Aide à la création DRAC et Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée,

Département des Pyrénées-Orientales, Spedidam.

Soutiens Occitanie en scène, Théâtre des Possibles à Perpignan (66),

La Casa Musicale à Perpignan (66).

Tous nos remerciements pour son aide précieuse au Docteur Denis Rambour,

psychiatre addictologue chef de service addictologie Centre Hospitalier de Thuir.

 

Tag(s) : #Th de Belleville, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :