Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mention Photo LOT

Mention Photo LOT

Émouvant, Poétique, Éloquent.

Jean Claude Drouot nous enchante et nous entraine avec douceur et grand talent dans le monde de l’enfance.

Il incarne avec grande sensibilité et tendresse Victor Hugo à travers ses magnifiques poèmes liés à ses petits-enfants.

 

Après avoir perdu son fils Charles, Victor Hugo accueille sa belle-fille et ses très jeunes enfants Charles et Jeanne à Guernesey en 1872 avant de s’installer avec eux à Paris.

Plein d’amour et d’admiration pour eux, il écrit de nombreux poèmes sur l’innocence et la candeur de l’enfance.

 

 

« Les voilà maintenant qui réclament la lune !

Pourquoi pas ? Le néant des géants m’importune ;
Moi j'admire, ébloui, la grandeur des petits.
Ah ! l'âme des enfants a de forts appétits, »

Au dehors la mer se déchaine, on entend le bruit des vagues, nous sommes à Guernesey dans le bureau de Victor Hugo, un fauteuil en chêne un peu brut, une table, quelques bougies, un décor sobre (Victor Hugo aimait inventer ses propres meubles en faisant réassembler les éléments démembrés de vieux coffre).

Victor Hugo apparait sous nos yeux, c’est magique…….

Les lumières en clair-obscur intensifient nos émotions

Jean-Claude Drouot nous offre   un merveilleux voyage, un grand moment de poésie suspendue dans le temps.

Photo LOT

Magnifique interprétation de ce texte profond de Victor Hugo rempli d’amour pour la fraicheur, la naïveté, la beauté et le charme de ses petits-enfants mais qui n’oublie pas d’évoquer le monde plus cruel de la rue et des faubourgs.

« Voyez-vous, en bas, sous la fenêtre,
Ces enfants pauvres, l'un vient à peine de naître,
Ils ont faim. Faites-les monter, et partagez. »

Merci pour ce magnifique et émouvant moment de théâtre.

Claudine Arrazat

 

Production : Sea Art

Coproduction : Compagnie Jean-Claude Drouot

Coréalisation : Théâtre Lucernaire


Théâtre Le Lucernaire
53 rue Notre-Dame-des-Champs
75006   Paris
du mercredi 24 novembre 2021
au dimanche 2 janvier 2022

Tag(s) : #Th du Lucernaire, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :