Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©Fabienne Rappeneau

©Fabienne Rappeneau

Réjouissant, Émouvant, Pétillant

Après avoir adapté librement « Anna Karénine » de Tchekhov,  nous avoir offert une biographie  enjouée et délicieuse de « Je m’appelle Erick Satie comme tout le monde », Laeticia Gonzalbes s’inspire « Des trois sœurs » de Tchekhov pour nous conter l’histoire des sœurs Tatin célèbres pour leur fameuse tarte dont nous raffolons tous.

Les deux sœurs Tatin, Caroline et Stéphanie vivent à la campagne , à 2 km de Paris et rêvent de la vie parisienne, de devenir célèbres, de vivre une vraie vie comme « Les trois sœurs » rêvant de Moscou.

S’inspirant de Tchekhov , le texte est minutieusement écrit, c’est un vrai régal.

©DR

Il y a un an, Stéphanie a perdu sa sœur Caroline.

Blottit confortablement dans son fauteuil, enveloppée d’un châle, elle lit « Les trois sœurs ».

Cela aiguise ses souvenirs, elle va nous les conter à travers divers flash- back. Stéphanie et Caroline vêtues de jolies toilettes blanches, apparaitront jeunes, joyeuses ou chagrines.

Nous sommes entre 1894 à 1906 Stéphanie et Caroline s’occupent de l’hôtel dont elles ont hérité au décès de leurs parents. Stéphanie sert la clientèle et Caroline est au fourneau.

Le temps s’écoule lentement dans cette province éloignée, elles se perdent dans des discussions philosophiques, parlent d’amour, de travail, de désolation mais toutes deux ont une grande envie. Vivre à Paris..

Un jour par mégarde, Caroline crée une nouvelle recette, La tarte Tatin…..

©Fabienne Rappeneau

La mise en scène de Laetitia Gonzalbes est vivante et dynamique, entre causeries intimes et profondes sur la vie et sur le monde, Stéphanie et Caroline dansent avec élégance et chantent avec émotions les rengaines de leur temps (Le temps de

Cerises, Plaisir d’amour…).

 

L’ambiance et la clientèle de l’hôtel transparaissent à travers des vidéos projetées en fond de scène.

Ambre Rochard et Anaïs Yazit sont pétillantes et jouent avec justesse et talent.

Agréable et joli moment de théâtre.

Claudine Arrazat

Auteur : Laetitia Gonzalbes
Artistes : Anaïs Yazit, Roxane Le Texier
Metteur en scène : Laetitia Gonzalbes

D’après « Les Trois Sœurs » d’Anton TCHEKHOV
Création librement adaptée de Laetitia GONZALBES
avec Ambre ROCHARD et Anaïs YAZIT
Costumes : Claire AVIAS
Film : Mathilde SEREYS
Musiques : David ENFREIN et Tim AKNINE

Théâtre de la Contrescarpe
5 rue blainville
75005   Paris
du mercredi 13 octobre 2021
au dimanche 28 novembre 2021

Tag(s) : #Th de la contrescarpe, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :