Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©DR

©DR

Émouvant, Puissant, Éloquent.

Pierre Olivier Scotto  nous conte la tragédie qui ensanglanta l’Algérie de 1954 à 1962.

La position des familles françaises installées sur ce territoire depuis  les années 1830.

La lutte des nationalistes algériens le FLM pour gagner leur indépendance.

Guerre qui aura pour conséquences le retour de De Gaulle et l’avènement de la cinquième république.

 

Pierre Olivier Scotto à travers une saga familiale, nous narre sans parti-pris les ressentis, les rêves et les aspirations de chacun mais aussi les méthodes cruelles, inhumaines et barbares qui furent employées dans les deux camps.

 

Tout commence dans une entreprise d’huile dirigée par une française énergique et autoritaire Marthe Surgenti.  Complaisante avec ses employés arabes qui lui sont dévoués corps et âme mais haineuse envers les nationalistes et les algériens en général, tous responsables pour elle de la mort de son époux.

©DR

Sa fille France rêve du Paris de St Germain des Prés…

France est amoureuse en catimini d’un des employés de sa mère Moktar avec qui elle a grandi.

Mais un jour Jean -Paul de Montrouge musicien adorant Eddie Mitchell et jeune soldat de l’armée française est missionné pour protéger la famille Surgenti.

Dans un même temps, Moktar va s’engager dans la lutte pour l' indépendance de son pays.

©DR

 

 

Nous allons suivre ces trois jeunes gens pris dans cette bouleversante et cruelle période de l’histoire bousculés entre le devoir, les convictions et les sentiments.

 

 

 

La mise en scène Xavier Lemaire est vivante et efficace, des scènes poignantes, bouleversantes puis plus légères et romantiques se succèdent avec fluidité. Nous partageons  les inquiétudes, les réjouissances , les conspirations, les espoirs et  les positions des uns et des autres.

Des photos en sépia et des vidéos illustrent les événements historiques.

La musique intensifie les émotions, Hugo Lebreton interprète une version musicale du Déserteur de Boris Vian (j’avoue, je préfère la version originale) qui nous fait chaud au cœur.

Les décors nous transportent en un instant dans des univers bien différents, de l’huilerie, à la casbah, en bord de mer…..

 

©DR

Les comédiens nous emportent  avec grand brio dans cette saga familiale.

Kamel Isker  (Moktar) nous émeut et nous bouleverse.

Maud Forget est remarquable et investie dans ses différents rôles (amoureuse française de Jean-Paul, une combattante et la sœur cadette de France).

Une complicité et un véritable investissement unissent cette troupe de comédiens.

Bravo à tous.

Claudine Arrazat.

De Pierre-Olivier Scotto avec le regard complice de Xavier Lemaire. Mise en scène de Xavier Lemaire assisté de Victoire Berger-Perrin. Décor de Caroline Mexme. Costumes de Virginie H. Lumières de Didier Brun. Musique de Katarina Fotinaki. Vidéo de Sébastien Sidaner.

Avec Karina Testa  , Isabelle Andréani, Noémie Bianco, Patrick Chayriguès, Maud Forget, Kamel Isker, Franck Jouglas, Xavier Kutalian, Hugo Lebreton, Laurent Letellier, Teddy Melis et Julien Urrutia.

 

 

Théatre   La Bruyère 5, rue La Bruyère 75009 Paris

Tél. location : 01.48.74.76.99

Tag(s) : #Th La Bruyére, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :