Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©Photo Lot

©Photo Lot

Satirique, Drolatique, Pétillant.

Tout commence par un générique en noir et blanc projeter sur un écran. Nous sommes au début du siècle dernier, la musique charleston, les costumes élégants, un décor des années 20.

©DR

 

Dans un salon luxueux, Jack et Algernon deux dandy de la société londonienne conversent en attendant la visite de Lady Bracknelle, tante d' Algernon, bourgeoise, conventionnelle mais ne manquant pas d'humour.

 

 

Au gré de leurs confidences, Jack et Algernon se découvrent un extraordinaire     point commun.  

Tous deux ont recourt au même stratagème, pour s’octroyer un peu de libertinage et vivre librement dans ce monde conservateur. Ils se sont inventés un alibi de taille ; un faux frère pour l’un et un ami malade pour le second. Ayant bien-sur grand besoin de leurs services….

Mais l’amour vient frapper à leur porte.

Malencontreusement, leurs prétendantes Gwendoline et Cecily sont séduites par un personnage inexistant Constant, d’autre part Lady Bracknell veille scrupuleusement sur l’avenir financier de sa famille.

©Photo Lot

Comment nos deux compères vont-ils se sortir de cet embrouillamini ?

Ce n’est pas un simple vaudeville. Avec une élégante insolence et un humour piquant   Oscar Wilde chahute la société victorienne, son   hypocrisie, ses principes ridicules, les mariages d’intérêts, les idées grotesques que peuvent avoir les jeunes filles du mariage, l’arrogance ridicule de certains ….

« ALGERNON : Mon cher, il est bien plus intelligent de dire des sottises que d'en écouter, et c'est également beaucoup plus rare, en dépit de ce que peut dire tout un chacun. »

Les comédiens sont excellents, tous interprètent avec naturel et grand brio leur personnage et nous séduisent.

Evelyne Buyle (Lady Bracknell) , nous enchante, nous amuse,  elle est extraordinaire de par la justesse de son jeu.

C’est un excellent moment de théâtres, réjouissant, joyeux et plein d’humour.

Claudine Arrazat.

Une pièce d’Oscar Wilde Adaptation Pierre Arcan Mise en scène Arnaud Denis, assisté d’Ariane Echallier Avec Evelyne Buyle, Olivier Sitruk, Delphine Depardieu, Arnaud Denis, Nicole Dubois, Marie Coutance, Jean-Pierre Couturier, Gaston Richard, Fabrice Talon Décors Jean-Michel Adam Lumières Cécile Trelluyer Costumes Pauline Yaoua Zurini Musique Bernard Vallery Une coproduction Théâtre Hébertot 

Paris, Théâtre Hébertot
78 bis, boulevard des Batignolles
75017   Paris
vendredi 15 octobre 2021
au dimanche 2 janvier 2022

 

Tag(s) : #Th Hébertot, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :