Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Premier Amour de Samuel Beckett mise en scène  Jean-Miachel Meyer      Par Jean-Quentin Châtelain

Déchirant, Magnifique ,Transperçant.

Photos Mario Del Curto

 

Cet homme associable remonte le temps.  Il vient de perdre son père et d'être chassé par sa famille   de sa demeure ou plus exactement de sa chambre qu’il ne quittait que rarement. Ayant de l’argent en poche dont il ne fait gré, il erre et prend plaisir à se promener dans les cimetières.

« L’odeur des cadavres, que je perçois nettement sous celle de l’herbe et d’humus, ne m’est pas désagréable....Un peu trop sucré….mais combien plus agréable que celle des vivants…..ils puent »

 

 

Un soir savourant la paix assis sur un banc au bord du canal, il rencontre Lulu une prostituée.

"Une femme extrêmement tenace...Je lui demandai s'il était dans ses projets de venir me déranger tous les soirs."
 

Photos Mario Del Curto

Il est troublé, découvre les sentiments. Lulu lui offre un toit et son amour.

"Je connaissais mal les femmes, à cette époque. Je les connais toujours mal d'ailleurs. Les hommes aussi. Les animaux aussi. Ce que je connais le moins mal, ce sont mes douleurs."

Plus tard, elle lui donnera un enfant, il fuira et les cris de douleur le poursuivront.               

                             "C'était mon premier amour"

Magnifique texte émouvant, tragique ne manquant ni humour, ni de dérision.

"Plus elle était nue, plus elle était strabique"

Photos Mario Del Curto

« Pas de musique, pas de décor, pas de gesticulation », avait exigé Jérôme Lindon, fondateur des Éditions de Minuit et exécuteur testamentaire de Samuel Beckett, lors de la création du spectacle. « J’avais négocié avec lui pour obtenir l’autorisation que le texte ne soit pas simplement lu, mais dit, déclare Jean-Michel Meyer. Quant à la sobriété imposée, elle nous convenait. Une vieille chaise de bureau qui, en pivotant, pleurait comme un violoncelle et le chapeau de mon oncle étaient nos seuls accessoires. Ils faisaient fonction de musique et de décor et ont voyagé un peu partout à travers l’Europe. » Ce chapeau et cette vieille chaise prennent leurs quartiers d’été, cette année, au Théâtre des Halles. Jean -Michel Meyer

Théâtre des Halles Rue du Roi René  84000 - Avignon

Tag(s) : #Avignon 2021, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :