Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Asia   d’Mouloud Belaïdi   mise en scène : Gérard Gelas

Bouleversant, Poignant, Engagé.

Mouloud Bélaïdi   un   matin octobre 2018, prend connaissance du calvaire d' Asia Bibi. On vient de proclamer sa libération à la radio après 10ans emprisonnement pour blasphème. Elle quittera le pays pour se réfugier au Canada pour plus de sécurité pour elle et sa famille.

©DR

Moloud Bélaïdi  bouleversé par ce drame, se documente auprès d’Amnesty International et autres ONG et décide de nous faire connaitre cette histoire scandaleuse et inhumaine du blasphème au Paskistan  par l’intermédiaire du théâtre

Asia mère de famille, travaille sous un soleil de plomb, elle récolte les baies. Elle va chercher de l’eau et se permet de boire cette eau fraiche et de se rafraichir le visage. Étant chrétienne dans un pays à majorité musulman, elle est accusée d’avoir souillé la source.

De là nait une altercation avec les femmes musulmanes de son village   qui la traiteront de blasphématrice. Elle est jetée en prison et condamnée à mort. Elle n’en ressort que 10 ans plus tard.

©DR

 

Le plateau est entouré de barreaux de prison, au centre un tapis, nous sommes dans la pénombre. Juste quelques jets de lumière sur Asia.

 

C’est d’une grande austérité. Nous sommes  dans un cachot vétuste, pas de toilette, pas de lavabo …

 

 

 

 

Pauline Dumas seule en scène interprète les longues années d’internements d’Asia avec talent et sobriété. Ses mots nous transpercent le cœur, la souffrance transparait sur son visage et l’espoir se lit dans ses yeux. Pauline Dumas est époustouflante. Elle incarne avec brio et grande justesse cette jeune pakistanaise qui par sa croyance, sa foi et son courage n’a jamais perdu espoir.

Le texte Mouloud Bélaïdi   nous bouleverse par sa vérité, sa force, sa violence.

C’est magnifique, émouvant, transpercant.

 Claudine Arrazat

Depuis Asia Bibi a été reçu par Emmanuel Macron et espère avoir le droit d’asile en France. C’est, la journaliste Anne Isabelle Tollet grand reporter qui a fait prendre connaissance de cette histoire  dans son livre « Blasphème ».

Interprète(s) : Pauline Dumas

Lumières : Samuèle Dumas

Son : Jean-Pierre Chalon

©DR

Théâtre du Chêne Noir

8 bis rue Sainte Catherine
84000 – Avignon

du 7 au 31 juillet - relâche les 12, 19, 26 juillet à 19h45 - Durée : 55min

 

Tag(s) : #Avignon 2021, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :