Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

@Karim C

@Karim C

 

Tendre, Touchant, Captivant.

 

Nous sommes dans un petit square. Des bruits d’enfants qui s’amusent nous parviennent, quelques oiseaux chantonnent, c’est l’été.

@DR

Au centre, assise sur un banc de bois un peu défraichi, une jeune femme est plongée dans la lecture d’un roman.

Côté cour, quelques chaises de-ci de-là. Un homme d’âge mûr s’y repose une petite valise posée à ses côtés. Il se déchausse, se dégourdit les pieds comme après une longue marche.

 

Mais qui sont ses deux promeneurs?

 

Le dialogue va s’établir entre eux et nous révéler leurs attentes, leurs espoirs, leurs divergences, leurs conceptions de l’existence.

Chacun se dévoile.

@Karim C

 

 

 

Mademoiselle, jeune bonne dans une maison bourgeoise, rêve de changer de vie. Elle se rend tous les dimanches au bal de la Croix Nivert dans l’espoir de rencontrer un mari .

 

 

 

@Karim C

 

 

 

 

 

 

Monsieur, colporteur, allant de ville en ville, vit de peu, juste de quoi survivre. Il se contente des petites joies du quotidien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux solitudes perdues dans leur monde qui se rencontrent et se découvrent l’espace d’un instant, un instant de partage, un instant de bonheur.

Vont-ils repartir chacun de leur côté ou se retrouver ?

 

Ce texte magnifique, plein de finesse, de tendresse, d’humanité, de beaux mots nous captive.

 

 -Il n'y en a pas beaucoup, n'est-ce pas, des gens heureux ?
-Je ne crois pas, non…

-J'aurais cru pourtant que c'était comme un devoir de tous les hommes, d'être heureux, comme on recherche le soleil plutôt que l'ombre.

 

 

     
@Karim C

Mélanie Bernier et Dominique Pinon très complices, nous transportent dans ce square avec brio et grand talent.

Mélanie Bernier nous émeut, elle interprète avec délicatesse et sensibilité « Mademoiselle » soignée, classique, espérant et rêvant à une autre vie.

Dominique Pinon « Monsieur », nous réjouit, il nous touche au plus profond de nous-même par la justesse de son jeu.

 

Grand merci à Bertrand Marco d'adapter de mettre en scène de si beaux textes. Après avoir adoré "Hiroshima mon amour de Marguerite Duras et Lettres à Félice de Frank Kafka" me voici enchantée avec "Le square".

 

Très agréable et merveilleux   moment de théâtre.

Claudine Arrazat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres adaptations et mises en scène de Bertrand Marco

Hiroshima mon amour de Marguerite Duras:   http://www.critiquetheatreclau.com/2018/12/hiroshima-mon-amour-de-marguerite-duras-adaptation-theatrale-de-bertrand-marcos-du-scenario-du-film-alain-resnais.avec-fanny-ardant

Lettres à Félice de Frank Kafka :http://www.critiquetheatreclau.com/2018/06/lettres-a-felice-de-kafka-th-de-l-atelier-le-vend-sam-dim-jusqu-au-1/07.html

Tag(s) : #Th du Lucernaire, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :