Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un conte de Noël de Arnaud Desplechin  Mise en scène Julie Deliquet

Poignant, Dynamique, Réjouissant.

photo_simon_gosselin-

 

Nous sommes dans le living room de la famille Vuillard, côté jardin une grande table familiale, côté cour un sapin orné de guirlandes.

Dans cette atmosphère chaleureuse et simple, retentit une voix off…

 

C’est le fantôme de Joseph, disparu à 4 ans. N’ayant pu survivre faute de greffe de moelle osseuse. Aucun proche n’était compatible, ni ses parents, ni son frère Ivan, ni sa sœur Élisabeth.

Junon et Abdel ses parents avaient tout tenté, ils avaient eu un quatrième enfant Henri au cas où celui-ci serait compatible mais héla…

Henri fut un quatrième enfant inutile et détesté par sa mère.

photo_simon_gosselin-

Aujourd’hui Junon est atteinte de la même maladie, la famille se réunit pour Noël autour d’elle.

Aura-t-elle plus de chance que Joseph ?

Acceptera-t-elle le donneur ?

Le sort en est jeté, seuls sont compatibles Henri fils maudit par sa mère et exécré par sa sœur Elisabeth ainsi que son neveu Paul ayant quelques petits problèmes psychiatriques, fils  d’Elisabeth.

De là, tempête va se déchainer chez les Vuillard

L’amour, la haine, la jalousie, les regrets, les rancœurs, les rires, les souvenirs, les larmes s’orchestrent et se succèdent.

photo_simon_gosselin-

Nous naviguons entre l’ouragan où les êtres se déchirent et la bise légère où ils s’apaisent mais toujours au bord du précipice.

Chacun conte son histoire, ses blessures, règle ses comptes avec véhémence et exaltation.

La musique de Cat Stevens, Johnny… adoucit les mœurs et met de la joie dans cette   saga familiale.

photo_simon_gosselin-

Nous assistons avec grand bonheur au théâtre dans le théâtre. Le soir de Noël la famille Vuillard en costume d’époque monte une scène Shakespearienne. C’est fabuleux.

 

La mise en scène dynamique, vivante et poignante met en avant la profondeur de ses âmes  déchirées.

 

Les comédiens sont excellents et nous transportent avec grand brio dans cette réunion de famille où l’amour et la haine, les larmes et le rire se côtoient.

Avec Julie André (Elisabeth ), Stephen Butel (Henri), Éric Charon (Ivan), Solène Cizeron (esther fille d’Ivan et de Sylvia), Olivier Faliez (Claude le mari d’Elisabeth), Jean-Christophe Laurier (Simon le neveu de Junon), Marie-Christine Orry (Junon la mère), Agnès Ramy (Faunia l’amie d’Henri), Thomas Rortais (Paul le fils d’Elisabeth et de Claude), David Seigneur (Spatafara l’ami d’enfance), Hélène Viviès (Sylvia la femme d’Ivan), Jean-Marie Winling (Abdel le père)

Bravo à tous

Claudine Arrazat

 

 

 

ODÉON

photo_simon_gosselin-

 Théâtres de l’Europe du 10 janvier au 2 Février 2020

Tag(s) : #Th de L'Odéon, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :