Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Madame de La Carlière de Denis Diderot.  Mise en scène Hervé Dubourjal

Éloquent, Captivant, Harmonieux.

Madame de la Carlière est une jeune veuve riche de la haute société. Elle épouse en secondes noces le Chevalier Desroches qui fut l’investigateur de son malheur et de son tragique destin d’après la rumeur de ses proches et de la société.

 

En fond plateau un décor bucolique, côté jardin et côté cour des meubles recouverts de draps blancs.

Au son du violon entre en scène un couple en tenue de soirée virevoltant en valsant, les draps s’envolent et nous découvrons des costumes du 18eme dont ils se vêtiront en se remémorant l’histoire de Madame de La Carlière.

 

Au cours leur entretien, l’homme découvre des éléments de l’histoire non connus de lui et avoue que son jugement a été un peu hâtif et influencé par la rumeur publique qui a trainé le chevalier Desroches dans la boue.

 

©DR

– Ma foi, je vous avoue que j'ai jugé Desroches comme tout le monde.

– Et c'est ainsi que de bouche en bouche, un galant homme est traduit pour un plat homme, un homme d'esprit pour un sot…

 

Quelle est donc cette histoire ? Qui sont Madame de La Carliére et le chevalier Desroches ? Attention au commérage…

Ce texte est magnifique et très actuel à notre époque où les rumeurs néfastes sans fondement envahissent les réseaux sociaux.

Diderot écrit ce conte en 1772. « Madame de La Carlière » paraît dans la Correspondance Littéraire et fait partie d’un triptyque de contes moraux.

Publié en 1798 , il sera sous-titré « Inconséquence du jugement public de nos actions particulières. »

 

La mise en scène élégante et raffinée d’Hervé Dubourjal nous séduit.

Crédit : Yan Malaise.

Caroline Silhol et Hervé  Dubourjal interprètent avec justesse et grand brio Madame de La Carlière, le chevalier Desroches mais aussi  les divers personnages moralistes ou accusateurs de ce conte. C’est  le théâtre dans le théâtre.

 

Un moment de théâtre qui ne peut vous laisser indifférents tant par la profondeur du texte que par le talent et le jeu des comédiens.

Bravo.

Claudine Arrazat

 

©DR

Théâtre Le Lucernaire
Salle climatisée
53 rue Notre-Dame-des-Champs
75006   Paris
Plan d'Accès
du samedi 31 août 2019
au dimanche 3 novembre 2019

Téléphone : 01 45 44 57 34

Tag(s) : #Th du Lucernaire, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :