Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A si j’étais riche de Sholem Aleichem (Menahem-Mendl, le rêveur) Mise en scène Helene Cohen

Tendre, Amusant, Joyeux.

Sholem Aleichem 1859-1916 (de son vrai nom Chalom Rabinovitch) est l’un des écrivains les plus populaires et le plus aimé des Juifs yiddishisants. Il décrit le monde du village qui l’a vu naitre.

 

©DR

Le rêveur (Florent Flavier) est un homme qui cherche indéfiniment à faire fortune, il laisse sa femme (Pauline Vaubaillon) et ses enfants en compagnie de sa mère au village et part pour Odessa, se promettant de revenir les poches pleines.

La pièce est construite autour d’un échange épistolaire entre son épouse et lui.

 

 

 

 

Ce brave homme est d’un optimisme à toute épreuve, il conte à sa femme ses déboires, la rassure et lui   fait part de ses nouveaux projets qui dit-il, seront fructueux. Elle lui répond gentiment et avec grande patience car les échanges se succèdent mais la fortune ne pointe pas son nez…

 « Sept fois à terre, huit fois de debout »

Leurs lettres sont bienveillantes et commencent toujours par des souhaits de bonnes santés et de belles pensées.

C’est plein de tendresse.

Les lettres successives sont empreintes de proverbes yiddishs qui nous amusent et qui dénotent un certain humour et une philosophie de vie..

« les gâteaux en rêve ne sont pas des gâteaux, mais du rêve. »
« un sourd a entendu un muet raconter qu’un aveugle avait vu courir un boiteux»
« ce n’est pas ce qui est beau qu’on aime, c’est ce qu’on aime qui est beau. »
« un ivrogne peut devenir sobre, un idiot ne devient jamais intelligent. »
« lorsqu’une vache s’en va brouter, elle en oublie de dire au revoir. »

 

Pauline Vaubaillon et Florent Favier, nous transportent avec brio dans cet univers un peu méconnu de la communauté Yiddish du siècle dernier.  Tous deux sont très persuasifs et jouent avec grande justesse et  talent.

Agréable moment théâtral.

Claudine Arrazat

©DR

 

Menahem-Mendl, le rêveur (Ah si j'étais riche )

De : Sholem Aleichem
Mise en scène : Hélène Cohen

Avec : Florent Favier, Pauline Vaubaillon

 

 

 

Au théâtre des 3 Soleils /galerie

4, rue Buffon
84000 - Avignon –

du 5 au 28 juillet - relâche les 8, 15, 22 juillet
à 16h45

+33 (0)4 90 88 27 33

 

Tag(s) : #Avignon 2019, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :