Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

©Victor Tonelli.

©Victor Tonelli.

Drolatique, Dynamique, Brillant.

Quel moment délicieux, Emeline Bayart, Jean-Paul Farré et Manuel Le Lièvre nous entrainent avec grand brio dans ces deux farces en un acte de Tchekhov drolatiques, cocasses, pétillantes. Ce sont des « Plaisanteries » dira Tchekhov. 

 

La demande en mariage.

Ivan Vassilievitch Lomov en costume du « dimanche » vient demander la main de Nathalia Stepanovna à son père Stepan Stepanovitch Tchouboukov . Celui-ci ravi s’éclipse pour informer sa fille.

Mais Nathalia surgit promptement. Ignorant les intentions de Lomov, une première querelle explosive et effrénée va éclater entre eux.

*Natalia : Pardon de vous interrompre. Vous dîtes "mon pré aux vaches", mais est-ce qu'il est à vous ?


Nous ne sommes point au bout de nos surprises, le ton monte, Nathalia et Lomov sont impulsifs et ne peuvent se contenir. Les portes claquent, les tables volent en l’air….

Cette demande va-t-elle aboutir ?

C’est truculent, pittoresque et plein d’énergies.  

 

L’ours

Popava aristocrate au caractère bien trempé, se cloitre dans ses appartements pour vénèrer la mémoire son défunt mari qui fut pourtant un époux volage et peu prévenant.

*Et plus jamais je ne sortirai... Ma vie est finie.

Survient Smirnov, propriétaire terrien au bord du gouffre venant réclamer l’argent que lui devait le disparu.

Smirnov est un homme rustre, colérique et déterminé n’ayant pas grande considération du sexe féminin.

*Est-ce qu'une femme sait aimer qui que ce soit, hormis les chats...

Les affrontements vont se multiplier, Popava n’hésite pas à provoquer en duel Smirnov…

Les tableaux se succèdent, c’est pétulant, vivant, les répliques fusent et nous amusent.

Le dénouement nous réserve bien des surprises…

 

 

Les décors astucieux de Jean Haas et la mise en scène dynamique de Jean-Louis Benoit nous transportent avec bonheur dans ce milieu de petits propriétaires terriens si cher à Tchekhov.  

Emeline Bayart, Jean-Paul Farré et Manuel Le Lièvre tous trois de grands talents, nous réjouissent.  C’est un vrai régal.

Claudine Arrazat

©Victor Tonelli.

©Victor Tonelli.

Théâtre de Poche

75 bL MONTPARNASSE

75006
 

 

TCHEKHOV À LA FOLIE LA DEMANDE EN MARIAGE / L’OURS

Deux pièces en un acte d’Anton TCHÉKHOV

Traduction André MARKOWICZ et Françoise MORVAN - Acte Sud, collection Babel

Mise en scène Jean-Louis BENOIT

Décor, Jean HAAS

Costumes, Frédéric OLIVIER

Lumières, François LOISEAU

Assistant à la mise en scène, Antony COCHIN

Avec Emeline BAYART Jean-Paul FARRÉ Manuel LE LIÈVRE

DU 9 AVRIL AU 14 JUILLET 2019 Relâches exceptionnelles les 26 mai et 4 juillet

Représentations du mardi au samedi 19h, dimanche à 17h30

À PARTIR DU 30 AOÛT DU Mardi au samedi 21h, dimanche 17h30

Relâches exceptionnelles les 10, 11, 12, 24 septembre et 15 octobre

Tchekhov à la folie    mise en scènes Jean-Louis Benoit
Tag(s) : #Th de poche montparnasse, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :