Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

 Magnifique, Dynamique, Éloquent.

Dès les premiers instants nous rentrons par magie dans le monde des Ekdahl.

Sous la lumière de la salle, Denis Podalydès apparaît, nous demande si le spectacle nous a plu et nous annonce son prochain spectacle Hamlet.

Les rideaux s’ouvrent, la famille Ekdahl fête Noël et réveillonne gaiement au théâtre comme tous les ans.

Ils viennent de jouer le spectacle de Noël. Ce spectacle où tous participent : les parents, les enfants, les domestiques et quelques amateurs…

Nous sommes happés dans leur monde, nous sommes au milieu d’eux. C’est gai, dynamique, chaleureux.

La famille prie La veuve Ekdahl (Dominique Blanc) ancienne actrice à la retraite de leur rejouer pour eux, rien que pour leur plaisir une scène de son ancien répertoire.

Après  quelques hésitations, juste pour se faire prier, elle récite le magnifique monologue de Nora de La maison de poupée d’Ibsen.

Les enfants fanny et Alexandre (Jean Chevalier et Rebecca Marder) sont autorisés à dormir au théâtre où  à la lumière de la servante, ils s’adonnent eux aussi au jeu de la comédie….

C’est le théâtre dans le théâtre.

Le lendemain nous assistons à la répétition d’Hamlet. Hamlet joué par Oscar Ekdahl (Denis Podalydès) succombe à une crise cardiaque, c’est la panique sur le plateau, le rideau tombe sous l’émotion de la salle..

 

Après l’entracte, Émilie (Elsa Lepoivre) vient nous annoncer qu’elle abandonne la direction de la troupe que lui avait confiée Oscar son époux.

Elle en a assez de jouer, elle veut vivre la vraie vie. Elle va épouser l’évêque Edvard.

 

Les rideaux s’ouvrent, une atmosphère d’austérité a fait place  la joyeuseté des premières scènes.

Fanny et Alexandre vont vivre un calvaire sous l’autorité cruelle de l’évêque (Thierry Hancisse) secondé par son horrible sœur (Anne Kessler).

Émilie vit une tragédie,  l’évêque se révèle d’une grande intransigeance et d’une immense férocité. C’est une réelle  tragédie, elle n’est plus comédienne….

Le fantôme d’Oscar va venir rendre visite à Alexandre hors dans Hamlet on le voit jouer le spectre d’Hamlet…

 

La famille s’inquiète, comment agir contre cette tragédie et sauver leurs enfants.

Carl Ekdahl (Laurent Stocker), Adolphe Ekdahl (Hervé Pierre Gustav) leurs oncles, ainsi que toute cette joyeuse troupe y parviendront-ils ?

Véronique Vella, Cécile Brune, Florence Viala, Julie Sicard Maj, Hervé Pierre, Gilles David , Noam Morgensztern, Anna Cervinka, Gaël amilindi, Noémie Pasteger.

 

Le théâtre rejoint la fiction.

 

C’est magnifique, les scènes s’enchainent avec fluidité du domaine puritain et barbare de l’évêque au monde enjoué et bienveillant de cette famille de comédiens. La mise en scène de  Julie Deliquet est percutante et efficace.
Tous les comédiens sont d’un talent remarquable.

 

Quel plaisir et quelle chance de déguster un si merveilleux moment de théâtre.

 

Claudine Arrazat

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

Fanny et Alexandre
de Ingmar Bergman
Mise en scène Julie Deliquet
Traduction : Lucie Albertini et Carl Gustaf Bjurström
Version scénique : Florence Seyvos, Julie Deliquet et Julie André
Mise en scène : Julie Deliquet
Scénographie : Éric Ruf et Julie Deliquet
Costumes : Julie Scobeltzine
Lumière : Vyara Stefanova
Musique originale : Mathieu Boccaren
Collaboration artistique : Julie André
Assistanat à la scénographie : Zoé Pautet


Durée : 2h45 avec entracte. 1ère partie : 1h10. 2ème partie : 1h15

Comédie-Française
Salle Richelieu, en alternance
Du 09 févr 2019
au 16 juin 2019

 

 

 

Bas du formulaire

 

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

-©-Brigitte-Enguérand-coll.-Comédie-Française-

Tag(s) : #Th comedie française, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :