Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 ©Jesús Dupaux

©Jesús Dupaux

Vivant, Touchant, Réjouissant.

Dans l’arrière-pays niçois à la Colle- sur - loup, Daniel Pennac est en vacances chez sa grand-mère. Sous les platanes les  femmes boivent le thé et les hommes jouent à la pétanque. C’est dans cette ambiance provençale et villageoise que Daniel Pennac enfant  entend parler de Jean et de Germaine couple hors du commun.

Jean et Germaine vivent une histoire d’amour hors des conventions sociales, incroyable en 1927 et pourtant vraie.

 

Jean Bozignac héritier d’un grand domaine viticole et Germaine petite apprentie couturière tombent  amoureux fous et se marient. Ils sont tous deux rejetés de leurs familles qui ne peuvent accepter cette  mésalliance. Ils se réfugient en Provence et vivent une merveilleuse histoire d’amour au milieu d’un univers de livres et de poésie.

 

Daniel n’a que 10 ans, il usera de tous les stratagèmes pour les connaitre et  les aimer.

Une amitié profonde et intime va se lier entre eux. Daniel découvre l’amitié, l’amour fusionnel de deux êtres mais aussi  la littérature, le  plaisir de conter et aussi d’inventer des histoires mystérieuses et drôles.

 

Plus tard, Daniel Pennac demande à son amie Florence Cestac de créer une bande dessinée en souvenir de cette belle rencontre qui a marqué son enfance  et influencé ses choix existentiels.

 

Sur le plateau, Florence Cestac assise à son bureau dessine en direct. On suit sur un écran géant le pinceau créant le contour des personnages, les tableaux se construisent sous nos yeux, c’est fabuleux, on est émerveillé.

A ses côtés, Daniel Pennac  nous conte à travers ses souvenirs  d’enfance la vie de Jean et de Germaine.  Il est  en compagnie de trois comédiens ; Laurent Natrella incarne Jean avec   grande  prestance.

Marie-Elisabeth Cornet amoureuse Germaine nous séduit.

Pako Ioffredo nous amuse dans le personnage un peu grotesque du père du Germaine.

Tous sont émouvants, c’est plein de tendresse, de générosité et de bonne humeur.

Des accessoires miniatures telle une charrette remplie de livres  et son cheval enchantent notre imagination, c’est plein de poésie.

La mise en scène de Clara Bauer est harmonieuse, les différents tableaux s’enchainent avec élégance et souplesse.

 

Je vous invite à courir  bien vite savourer l’histoire de ces deux amoureux dont la pierre tombale est gravée de ces mots :

                Jean et Germaine BOZIGNAC: -3 avril 1927, 25 avril 1971- . Ils Sont nés le jour de leur rencontre ! »

                                                                                                                      Claudine Arrazat

Un amour exemplaire

Théâtre du Rond Point - Salle Jean Tardieu 75008 Paris

DU 16 OCT AU 18 NOV  18H30

Tag(s) : #Th du Rond Point, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :