Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

©DR

©DR

Dans la salle mansardée du petit théâtre des variétés, dans une ambiance chaleureuse, Anne Péko, accompagnée d’un pianiste et d’un violoniste vous attend impatiemment pour rendre hommage à Barbara.

Anne se souvient de Barbara venant chanter à Abidjan, ville où Anne passa ses premières années. Plus tard, lorsqu’on lui annonce la disparition de Barbara, ses émotions refont surface en chantant « Aigle noir ». Dès lors, elle décide de monter un spectacle pour ne pas oublier cette grande dame.

Entourée d’un pianiste et d’un violoniste, dans un décor assez intimiste. Elle interprète certaines cantates connues de tous tel « aigle noir » ou « Gottingen » ainsi que des morceaux moins populaires dont on a plaisir de se souvenir ou de découvrir pour certains.

Barbara a disparu en1997, voilà de cela 20ans. Nous remercions Anne Péko de raviver  nos souvenirs et d’interpréter ce répertoire magnifique.

                                                        Claudine Arrazat

Piano : Pierre Michel SivadierJérémie Hénan,Roger Pouly( en alternance)

Violon et mandoline :   Jean-Lou DescampsSylvain Rabourdin, Aurélien Guyot ( en alternance)

 

Petit théâtre des Variétés, Paris

Du 19 octobre 2018 au 06 janvier 2019 
Durée : 1h20 

Ma cantate à BARBARA

Enregistré en public au 
Théâtre des Variétés en avril 2018.
Le CD fait son entrée 
dans le catalogue d'EPM 
Sortie en novembre.

 

Tag(s) : #Th. des Varietes, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :