Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

©Hirao

©Hirao

Splendide, Émouvant, Ensorcelant.

Satoshi Miyagi adapte la première partie du roman du  Léonora Miano « Red in Blue trilogie ». Dés les premiers instants, nous plongeons dans  le monde de l’au-delà, un monde inconnu, mystérieux et envoutant. Monde aux figures mythologiques dans un décor épuré, élégant avec  une mise en scène toute en finesse et des costumes d’une somptuosité et d’un grand raffinement..

Nous voyageons dans le monde des âmes, que deviennent-elles après la mort?

"Lorsqu’un enfant nait dans le monde premier, une âme va incarner son corps"

Ce royaume est gouverné par Inyi « figure de la divinité créatrice» autoritaire  et maitre incontestable.

Dans cet univers serein et harmonieux, un grave problème pouvant déstabiliser l’ordre de l’univers surgit.

Suite à un échange entre Mayibuye «  figure des âmes à naitre dans le Pays premier » et Ubuntu «  esprit des âmes sans sépulture » ayant subies l’esclavage, la violence et la terreur.  Mayibuye proclame la grève et refuse de s’incarner dans le corps des nouveau- nés ; tant que les âmes damnées n’auront pas rendu compte de  leur crime et expliqué leur mobile.

 

Le texte de Léonora Miano est émouvant et profond.

A travers la confession des âmes damnées, Léonora Miano essaie de comprendre sans les excuser les notables africains ayant vendu leurs semblables aux esclavagistes. Pour sauver leur vie et leur famille, ils ont trahi les leurs par lâcheté,  par crainte et par manque de solidarité et de courage.

Léonora Miano ne cherche pas à  justifier les actes effroyables des chefs de tribus mais simplement à nous éclairer sur les agissements cruels de ces hommes.

 

La mise en scène de Satoshi Miyagi pleine de délicatesses et d’harmonie donne une grande noblesse à ce texte magnifique.

La musique d’Hiroko Tanakawa joue un rôle puissant et fait partie intégrante de la pièce, elle amplifie  les émotions, et nous transperce.

Les musiciens sont aussi comédiens et  sont tous fabuleux.

 

Avec :

Inyi : aruyo Suzuki paroles,  Micari mouvements. 

Kalunga : Kazunori Abe. 

Mayibuye : Maki Honda  Ayako Terauchi, Moemi Ishii,  Miyuki Yamamoto.

Ubuntu : Kouichi Ohtaka , Kenji Nagai, Ryo Yoshimi, isashi Yokoyama.

Les Ombres :  Miki Takii Ofiri,  Soichiro Yoshiue Muenikongo Makaba, Yukio Kato Damel Bigue,  Yudai Makiyama Janae Big Chief,  Yuya Daidomumon Rascal

 

Grand moment de théâtre.

Merci Wajdi  Mouawad d’avoir permis la rencontre de Léonora Miano et Satoshi Miyagi.

                                                                  Claudine Arrazat

 

Théâtre  de la colline du 20 septembre au 20 octobre

www.colline.fr/fr/spectacle/revelation-red-blue-trilogie

Tag(s) : #Th. de la Colline, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :