Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Magnifique, Profond, Emouvant

Ce soir dans  la chapelle du théâtre des Halles Yan Allegret en compagnie du musicien Yann Ferry  nous  convie au voyage à travers les écrits de Christian Bobin.  C’est un vrai moment de bonheur et de sérénité. Les mots de Christian Bobin s’envolent  et viennent gentiment caresser nos pensées. Les morceaux choisis s’assemblent pour ne faire qu’un grand poème. Yan nous parle d’amour, d’enfance, de solitude, d’écriture, de mort…

*Il y a une eau fraiche et chantante dans les yeux d’un nouveau-né

*Aucun Amour n’approche en lumière comme celui porté à l’enfant

Il nous compte la merveilleuse histoire de la grand-mère souriant sur son lit de mort aux enfants venant lui porter des fleurs.

Nous baignons pendant une heure dans la poésie, c’est beau, léger, apaisant. 

La musique de Yann Ferry  va coudre  et réunir tous ces beaux extraits que nous fait découvriez ou redécouvrir Yan Allegret. C’est délicat, ça vous émeut et vous  désaltère comme une source d’eau fraiche

Si vous aimez  les mots  courez vite écouter et applaudir Yann et Yan.

En sortant on a qu’une envie ; se plonger ou se replonger dans les livres de Christian Bobin.

                                                                           Claudine Arrazat

du 6 au 29 juillet, relâches les 9, 16 et 23 juillet, à 22h30. Au Théâtre des Halles, 3 rue Noël Biret Avignon

On prend le ciel et on le  coud à la  terre   Autour de l’œuvre de Christian Bobin
Tag(s) : #festival d'avignon 2018, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :