Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Bord    d’Edward Bond

Dense, Poignant, Touchant.

Cette pièce écrite pour les jeunes  nous conte l’histoire d’un jeune homme. Un jeune homme de notre temps en partance pour vivre sa vie, de sa mère aimante mais possessive et d’un vieil homme déchu, perdu et hargneux.

Demain c’est le grand départ pour l’aventure, Ron rentre tranquillement chez lui après avoir salué ses amis. Sur son chemin, il croise un vieil ivrogne affalé sur la chaussée, Ron tente de l’aider mais en vain.

En arrivant chez lui, sa mère l’attend pour un dernier repas. La relation entre eux est difficile, le manque de compréhension est bien présent malgré leur amour mutuel.  La tension monte et Rom s’emporte.

« C’est ma vie, j’en fais ce que je veux » 

« Il faut que je perce des tunnels pour sortir de cette maison »

Quelques instants  plus tard, quelle ne sera leur  surprise lorsque  le vieil  ivrogne surgira et  accusera Ron  sans fondement.

Cette pièce est une tragédie inter  générationnelle. C’est une pièce très actuelle. C’est profond, émouvant et tellement vrai.

Le décor  sobre donne une grande intensité au texte et au jeu des comédiens.

Hermés Landu est attachant et remarquable, il interprète    Rom avec grand  talent. Il nous ébranle et  nous chavire.

Yves Gourvil en ivrogne acrimonieux nous consterne et nous bouleverse.

Francoise Gazio nous interpelle et nous questionne, nous sommes ébranlés et désarmés devant le désarroi de cette mère.

Un théâtre qui ne peut laisser indifférent.

 

Le Bord	d’Edward Bond   Th de l'EP2E DE BOIS JUSQU4AU 30/06
Tag(s) : #Th.de L'Epée de bois, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :