Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tristesses d’Anne-Cécile Vandalem

Magnifique, bouleversant.

Sur une petite île du Danemark, « Tristesse »  autrefois florissante  mais aujourd’hui en  perdition  suite à la fermeture de ses abattoirs, un évènement dramatique va surgir.  Ida Heiger vient de se pendre au drapeau national. Les  derniers survivants  de l’île au nombre de 7 attendent   la venue de sa fille Martha Heiger dirigeante du parti  populiste.

Dans un clair- obscur  baigne  une place de village avec une église et de simples petites maisons où la lumière fuse à travers les fenêtres. Un système de vidéo va nous  transporter dans ces intérieurs  et nous  plonger  dans l’intimité de chacun. Cette fusion  théâtre-vidéo est percutante, deux espaces distincts  sont créés. Le dehors  et le dedans. Ce que l’on montre et ce que l’on cache.

La place de ce petit village est hantée par les spectres des suicidés de l’île.  Ce sont les anciens ouvriers des abattoirs ayant  tout perdu. Ils  chantent et accompagnent Ida au son  de leurs instruments. Ida qui nous transperce par ses chants et sa voix magnifique.

Dans cet univers de contes et de réalités, nous allons découvrir peu à peu la violence conjugale, les trahisons, les non-dits, la noirceur des âmes, la brutalité verbale et la propagande  du pouvoir populiste.

 Ses hommes et ses femmes sacrifiés  à des fins politiques sur leur  île,  nous dépeignent une comédie humaine  cruelle  et sans merci.  Toutefois certaines scènes nous font sourire et parfois rire, c’est tout l’art d’Anne- Cécile Vandalem

Les comédiens sont excellents, la voix d’Ida  Françoise Vanhecke, soprano nous transperce et nous émeut.

C’est un spectacle profond, intelligent et poignant qui ne peut laisser indiférent.

AvecVincent Cahay, Anne-Pascale Clairembourg, Epona Guillaume, Séléné Guillaume en alternance avec Asia Amans, Pierre Kissling, Vincent Lécuyer
Catherine Mestoussis en alternance avec Zoé Kovacs, Jean-Benoit Ugeux
Anne-Cécile Vandalem en alternance avec Florence Janas, Françoise Vanhecke, et Alexandre Von Sivers. 
                                   

photo : Phile Deprez

photo : Phile Deprez

Tag(s) : #Th de L'Odéon, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :