Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lucernaire.fr

Le monte plats   Harold Pinter

Mise en scène d’Etienne Launay

Deux rôles à quatre voix.

Gus et Ben tueurs à gages attendent le prochain contrat. Mais l’attente est longue et la communication entre eux difficile. Ben est patient, sûr de lui  et exaspéré par Gus de plus en plus  nerveux et se posant mille questions sur le sens de sa vie.

La communication  entre eux devient impossible quand tout à coup, un message arrive d’un monte plats…c’est l’autorité qui surgit….l’autorité qu’ils devront   peut-être abattre….

 Doit-on toujours obéir aux ordres ?

 

Le dédoublement de Gus et Ben donne une dynamique et une puissance  à cette pièce en « huis  clos » dont le texte est parfois burlesque, parfois absurde mais toujours plein de finesse et de réflexions.

Sur scène nous aurons toujours un seul Gus et ou un seul Ben. Mais les allers-retours entre ses quatre personnages donnent beaucoup de ressort, on sent la tension de l’attente  et l’angoisse  qui montent.

 

Avec : Benjamin  Kühn, Simon  Larvaron, Bob  Levasseur, Mathias  Minne

 

 

Tag(s) : #Th du Lucernaire, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :