Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Une  actrice        du 20/03au 20/05

De Philippe  Minyana  mise en scène  Pierre  Notte

Quel bonheur se retrouver Judith Magre, au premier son de sa voix nous sommes ensorcelés. Rayonnante, son regard profond nous captive.

Tout d’abord, elle nous conte l’histoire  d’André, magnifique monologue de Philippe Minyana.

                            *le jour du dos d’albâtre

*le jour de la tasse cassée et des mouches. « L’homme rentre, les mouches sortent, il fait peur aux mouches »

                            *puis le jour du  sourire tordu …..

Coup de foudre vite étouffé par la fine pluie du temps. Ce texte est plein de finesse, d’humour et de vérité. Pierre Notte l’accompagne  au piano on perçoit très vite  une grande complicité entre eux.

Après un petit intermède, la discussion va s’installer  entre  un journaliste  voulant  écrire un livre (Pierre Notte)   et  une grande star du théâtre (Judith Magre). Elle nous conte son enfance, ses amours, ses rencontres avec  Simone de Beauvoir, Céline, Prévert, Genet, Aragon …Giacometti  qui lui disait :

                                      *ne regarde pas les beaux hommes, ils vont te griller

Elle nous amuse et nous transperce

  • Le maquillage c’est le meilleur moment, je le range dans une boîte à outils  rouge.
  • Les textes me faisaient frissonner.
  • On dit les mots et des chemins lumineux s’ouvrent à moi.

 La limite entre la fiction et la réalité est impalpable. C’est tout l’art de Judith Magre.

Cette interview est entrecoupée  par quelques chansons interprétées par Marie Notte. Chansons chères  au cœur de Judith Magre dont les yeux s’humidifient discrètement au détour des mélodies. La comédie

«Un jour il pleut et l’autre pas

Et c’est fini la comédie

Toujours le jour vient et s’en va

C’est réussi la comédie »

C’est beau, on rit, on sourit, on s’émeut, c’est d’une grande tendresse.

 

Tag(s) : #Th de poche montparnasse, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :