Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réécriture et mise scène de Marcos Malavia d’après Œdipe –roi et Œdipe  à Colone de Sophocle

Magnifique création,  qui nous  transperce d’émotions.

Dans  un cimetière autour de la tombe du père, « les 3 œdipes » vont affronter leurs peurs, leurs angoisses, leurs violences, leurs souvenirs et leurs regrets.

Œdipe –candide, rongé et tourmenté par  la recherche de son passé, de ses racines. C’est un jeune homme révolté et cherchant son chemin.

Œdipe-roi, tyrannique et violent,  assassin de son père. Le parallèle avec Hitler est réaliste et effrayant.

Œdipe  aveugle cheminant vers la mort et recherchant la paix. Comme tout homme voulant se réconcilier avec soi- même avant de mourir.

Dans ce cimetière errent  des Ombres, les voix des femmes, Jocasse mère-épouse, Antigone et Ismène ses filles. Ce sont les voix du souvenir, du rêve mais aussi les voix de la vérité et de la raison.

En parallèle, par projection vidéo, nous assistons à une corrida, à un rassemblement Hitlérien .......C’est percutant.

Cette grande tragédie est adoucie par  des instants de chants, de musiques et de danses….. L’art adoucit les mœurs…

Les comédiens sont très talentueux, c’est un moment de théâtre qui vous bouleverse et ne peut vous laisser indiffèrent.


 Avec  Claude Merlin, Alexandre Salberg, Marcos Malavia, Muriel Roland, Éléonore Gresse.

Tag(s) : #Th.de L'Epée de bois, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :