Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A.BOZZI

Bourrasque      jusqu’au 15/04 th de La tempête

 Mouvance de la destinée

De Nathalie Bécue inspiré de  l’œuvre de John Millington Synge dramaturge irlandais 1871- 1909. Mise en scène Félix Prader

 

Au premier instant nous nous sommes happés  par un merveilleux poème invoquant le chagrin  des  êtres perdus,  la solitude, la détresse, la tristesse, les regrets ....

* « Pourquoi j’ai reçu cette vie .....Au lieu d’attraper l’air transparent dans le bleu du ciel…… Rester là à attendre la. balayure du soir…. »

Une atmosphère de conte, de poésie  et de mystère nous enveloppe.

Un jour de grande tempête, au plus profond de la campagne irlandaise, nous pénétrons dans une sobre demeure.  Il  va se dérouler sous nos yeux pleins   d’étonnement   un conte tragi-comique.

Les personnages sont hauts en couleur.

*Un paysan Daniel Burke rustre et s’abreuvant de whisky  pour oublier sa peur et la tristesse de la vie,  simule sa mort pour espionner sa femme.

*Alice soumise à sa condition, se questionne sur sa vie passée et à venir. Tout en veillant son défunt mari.

* John, marcheur solitaire,  poète, écrivain  et avide de liberté écoutant et observant  le monde, arrive à l’improviste dans cette demeure.

*Michaël ancien marin devenu berger est un étranger dans cette campagne isolée. Il va convoiter Alice pour s’intégrer dans ce monde hostile.

Tous ses personnages vont  se révéler, nous raconter leur histoire  parfois tragique, parfois cocasse.

Que veulent-ils devenir ? Prendront-ils leur destinée en main ?

Nous découvrons le sens de la fête, les rites et coutumes  funéraires de la campagne irlandaise. Nous ressentons  l’isolement de ses contrées, la vie rude et solitaire de ses habitants ainsi que le climat rigoureux et froid.

C’est à la fois  violent et  tendre, émouvant et burlesque.

Les comédiens nous émeuvent et nous transpercent le cœur.

Avec : Alice        Nathalie Bécue nous   bouleverse.             

Daniel         Pierre-Alain Chapuis bourru et tendre nous attendri  

         John                     Philippe Smith élégant  et serein  nous séduit

Sans oublier  Théo Chedeville touchant dans le rôle du jeune berger Michaël.

 

.

.

Tag(s) : #Th de la Tempete, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :