Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les reines

Pièce de Normand Chaurette inspirée de Richard III

Le 20Janvier 1482 une forte tempête souffle sur Londres.

**Dans le Palais se trame des drames épouvantables : Edouard IV se meurt laissant pour héritier ses 2 fils. Richard son frère (futur Richard III) manigance de tuer ses 2neveux héritiers du trône ainsi que son frère George à qui reviendrait la couronne.

Ces hommes absents sur scène,  sont omniprésents par leur devenir dans ce drame.

 

**Dans la tour  6 femmes, épouses, sœurs, amantes et mères.

Elisabeth femme d’Edouard  IV redoute la mort de son époux et le meurtre de ses fils.

 Isabelle de Worwick épouse de Georges et sa sœur Anne de Worwick amante de Richard toutes deux aussi ambitieuses convoitent le trône.

Marguerite ex reine d’Angleterre meurtrie par la mort tragique de son fils et la perte de son époux Henry VI. Ne trouve plus sa place.au palais mais ne peut le quitter.

La duchesse York mère des frères rivaux et d’Anne Dexter  qu’elle a mutilée  en lui coupant les deux mains et la langue pour la punir  d’avoir commis l’inceste.

Nous allons assister à l’angoisse, l’ambition,  la jalousie,  à la violence, la souffrance et  au déchirement de ces femmes.

 Qui sera reine ? Quel sera leur destin ?

Nous assistons à  des vas et viens, ces « reines » tourbillonnent  entre la tour et la chambre d’Edouard qui se meurt, entre la tour et  l’entrepôt où se noie George.Mais leur avenir  dépend de l’issue des agissements des hommes et de leur destinée.

Seule  Anne Dexter va  hanter les lieux recherchant sérénité, pardon et amour.

 

**Ce texte est d’une grande beauté.

Margueritte voulant quitter le royaume : « Je veux voir jusqu’où peux aller le mépris lorsqu’on l’emporte loin »

.Anne Dexter et Anne Warwick 

 

_ Qu’aurais tu répondu à ta mère  si elle t avait prise pour une étrangère ?

 

_Ce que vous étiez et ce que vous avez m’appartient

 

**La mise en scène nous plonge dans une atmosphère froide et inquiétante. Les reines sont envelopper dans un nuage de brume, les lumières blanches sont froides On entend au loin la tempête qui souffle. On ressent la cruauté de Richard.

 

**Les comédiennes sont talentueuses et nous émeuvent, nous compatissons car elles ne sont pas maitre de leur destin.

Bénédicte Choisnet, Sophie Daull, Pauline Huruguen, Anne Le Guernec, Marion Malenfant, Laurence Roy

Tag(s) : #Critiques, #Th des Quartiers d'Ivry

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :