Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bijoux de pacotilles

   Th Paris villette  du 16 au 20/01 Th du Rond Point du 6 au 31/03

 

De  et par Céline  Milliat Baumgartner.

Ayant perdu ses parents  subitement, de très jeune âge, Céline évoque ces souvenirs d’enfance d’avant, de pendant et d’après ce drame. Ce texte est magnifique, émouvant, juste  sans tomber  ni dans le pathos, ni dans les clichés.

Nous cheminons avec Céline dans sa quête, nous sommes dans l’intime, dans la communion des émotions.

C’est parfois difficile de se souvenir  mais Céline est décidée  à aller jusqu’au bout de ce cheminement qui lui permettra d’être plus sereine et de faire son deuil.

** J’inventerai les souvenirs  que la terre aura gardés sans vouloir me les rendre.

Céline s’est construite avec cette douleur au fond d’elle mais il faut être forte vis-à-vis des autres, que dire lorsque les amis en crise d’adolescence critiquent les parents, sinon faire comme si tout était parfait même pour une orpheline, prendre les choses avec humour et distance.

**Noyer le poisson sans le faire déborder.

**Je marche au-dessus du sol et de toute douleur.

Céline Milliat est étonnante, elle nous empoigne, nous séduit et nous transporte dans son histoire.

Très belle écriture pleine de sensibilité. 

 

Mise en scène de Pauline Bureau est d’un grand esthétisme. Un grand miroir incliné en fond de scène embrasse l’image de Céline. C’est magique, féerique.

La scène est épurée, juste un petit carton dans un coin contenant les souvenirs de Celine. Quelques jeux de lumière et de vidéo illustreront  ses souvenirs avec délicatesse et brio.

C’est un grand moment d’émotion qui nous émeut et nous met en abime.

Tag(s) : #Th.Paris Villette, #Critiques, #Th du Rond Point

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :