Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le Marchand de Venise

Au Lucernaire du 24/01 au 01/04

Shakespeare réactualisé  par Ned  Grujic

Nous sommes à Venise en 1596,  Antonio riche marchant chrétien emprunte 3000 ducats (50 mille euros) à l’usurier juif Shylock pour permettre à son ami Bassanio de conquérir  Portia belle et riche héritière. Antonio confiant de son commerce  signe un contrat déraisonnable  avec Shylock. Malheureusement Antonio aura un revers de fortune. Il va s’en suivre un affrontement plein de rebondissements entre les deux protagonistes.

Au de-là  des clichés qui peuvent être dérangeants de nos jours. Cette comédie dénote  d’ une part  l’intolérance, l’agressivité, la violence et le pouvoir de l’argent  qui subsistent  actuellement sur notre planète. Mais  aussi de l’importance de l’amitié plus indispensable que tout l’or du monde.

Sur scène, Venise en miniature, les comediens évoluent  entre le Rialto et le pont des Soupirs, ils  se rafraichissent   au bord du Grand Canal en  s’aspergeant. C’est plein de poésie et de symboles.

L’eau qui inonde Venise, qui purifie lors du  baptême mais aussi qui se révolte en tempête et submerge les navires.

 Les 4 comédiens Thomas Marceul, Julia Picquet, Rémy Rutovic, Antoine Théry
 Dynamiques, pétulants et talentueux. Ils nous amusent et nous émeuvent. Ils se transforment sous nos yeux en leurs différents personnages en se costumant  avec de simples attirails. C’est très vivant et attrayant.

 

 

Tag(s) : #Th du Lucernaire, #Critiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :